Solvabilité II

La dynamique des groupes

Par Bénédicte Denis, avocate associée - Le 02/01/2013 - Magazine n° 176

Si la directive Solvabilité II maintient un contrôle "solo" des entreprises d'assurance et de réassurance, elle vise également les groupes pour une surveillance à la fois plus pertinente et plus efficace de leurs membres. Revue de détails.

Orsolya Hegedus, avocate, of counsel, Norton Rose
Orsolya Hegedus, avocate, of counsel, Norton Rose

J'achète cet article pour 10 euros TTC

OU

Je m'abonne & accède aux contenus exclusifs

Les services de l'abonnement de la Tribune de l'assurance
1 Accès illimité

Envie d’accéder et lire des articles sans modération ?
L’abonnement la Tribune de l’assurance vous donne accès en illimité à tous les articles du site.

2 11 numéros papier

Magazine mensuel des professionnels de l’assurance. Retrouvez toute l’actualité économique, juridique et technique du secteur, analysée et commentée par des journalistes spécialisés et des experts de la profession.

3 Gérez vos abonnements

Choisissez les newsletters que vous souhaitez recevoir par mail.

4 Lecture zen

Consultez en ligne une version épurée des articles pour que rien ne vienne parasiter votre lecture.

A lire aussi

Droit & technique

Gestion actif/passif : quel avenir pour les spreads de crédit ?

Confrontés à un environnement de taux durablement bas comme à la forte charge en capital des actions requise par Solvabilité II, les assureurs réorientent leur stratégie d’inv...

> Lire la suite

Droit & technique

Ingénierie assurantielle : frontière entre véhicule à moteur et « outil »

Déterminer si un matériel doit être considéré comme véhicule à moteur ou comme matériel peut s’avérer malaisé. C’est généralement sa fonction au moment de l’accident qui guide...

> Lire la suite

Droit & technique

Risques météorologiques : des outils au service de la gestion de sinistre

Les outils de modélisation des grands risques naturels ont permis de mieux appréhender les expositions des compagnies aux événements majeurs, mais ils sont souvent peu adaptés...

> Lire la suite