Interview de la semaine

« Notre objectif est de faire évoluer le modèle actuel de la prévoyance obsèques »

Par Stéphane Tufféry, rédacteur en chef - Le 10/05/2018

Philippe Martineau, président de Sérénéo et fondateur du réseau Le Choix funéraire

Le président de Sérénéo et fondateur du réseau Le Choix funéraire, également directeur général délégué du groupe coopératif Udife, expose sa stratégie pour la plate-forme de services funéraires Sérénéo et sa vision du marché des obsèques en pleine transformation.

Quel est le modèle de Sérénéo ?

C’est un concept que j’ai imaginé voilà quatre ans pour aller plus loin en termes d’accompagnement et d’expertise funéraire au service des assurés et de leur famille. Sérénéo s'inscrit dans la droite ligne du groupe coopératif Le Choix funéraire que j’ai fondé il y a vingt-cinq ans et qui figure aujourd’hui, avec 50 000 cérémonies réalisées chaque année, dans le trio de tête des opérateurs funéraires du marché français. Le Choix funéraire compte actuellement 350 000 contrats de prévoyance obsèques en portefeuille, et a noué des partenariats de long terme notamment avec des assureurs comme La Banque postale, AG2R, Generali ou le Crédit mutuel. Cette expérience de création et de développement du Choix funéraire m’a incité à réfléchir au coup d’après. C’est l’origine de Sérénéo : plate-forme de services, tiers payant intégral et accompagnement des familles avant, pendant et après les obsèques. L’objectif est de faire évoluer le modèle actuel de la prévoyance obsèques en une véritable complémentaire décès.

La plate-forme est-elle déjà opérationnelle ?

Le plateau de services Sérénéo est actif depuis un an maintenant. Grâce au partenariat noué avec La Banque postale prévoyance, sa robustesse industrielle a été éprouvée tout comme la pertinence des services déclinés. L’offre peut désormais s’élargir à tous les opérateurs de la prévoyance obsèques.

Justement, à qui s’adresse Sérénéo ?

Si les prestations dispensées s’adressent in fine aux assurés et à leur famille, le modèle économique de Sérénéo est exclusivement B2B. Ce sont les assureurs, mutuelles, institutions de prévoyance mais aussi sans doute les branches professionnelles ou les entreprises qui recourent à Sérénéo pour organiser les obsèques de leurs adhérents. 

Quels sont les services que vous proposez à vos partenaires assureurs ?

Ils sont nombreux : de la conception à la distribution du produit en passant par la gestion de la relation client, la souscription et l’enregistrement des volontés de l’assuré, un reporting précis sur l’état du portefeuille, la prise en compte et la conformité vis-à-vis de la réglementation (qu’elle émane de la Cnil ou de l’ACPR) ; la garantie d’une transmission des flux en temps réel, une activité totalement digitalisée et bien sûr le tiers payant obsèques qui garantit le paiement de l’opérateur funéraire désigné par l’assuré pour réaliser les obsèques en fonction de ses volontés. Sérénéo assure dans ce cas toute la relation avec l’opérateur funéraire et l’assureur règle directement les sommes dues en déchargeant les familles de ces contingences dans un moment difficile. Notre ambition est de devenir la référence de la gestion pour compte de tiers du service funéraire.

Et pour les assurés ou leur famille ?

Sérénéo recueille les volontés essentielles d’organisation des obsèques, vérifie qu’elles sont bien en phase avec la réglementation et le cas échéant apporte le conseil pour qu’elles le soient. Sérénéo vérifie que le capital souscrit est à même de permettre la réalisation des volontés exprimées. La plate-forme intervient aussi tout au long de la vie du contrat, avec par exemple la prise en compte des modifications susceptibles d’intervenir dans les volontés. Sérénéo est à même de géolocaliser l’opérateur funéraire le plus proche du lieu du décès et d’évaluer sa fiabilité dans l’exécution des prestations.

A titre d’illustration, La Banque postale prévoyance a intégré dans son nouveau contrat obsèques les services associés de Sérénéo avec le tiers payant obsèques et l’accompagnement des proches de l’assuré à travers des prestations d’assistance et l’organisation des obsèques. 

Sérénéo innove également en mettant à disposition sur son site internet, et cela de manière très ludique, un village funéraire dans lequel il sera possible de découvrir les produits et services avant/pendant/après les obsèques, et d’avoir des réponses aux questions que toute personne pourra se poser.

Ce futur site internet mettra également à disposition des assurés un ensemble de services digitaux, toujours plus innovants dans ce secteur d’activité : un tarificateur, un tchat, etc.

A lire aussi

Interview de la semaine

« Nous voulons être le courtier leader des fédérations sportives »

Olivier Porte, directeur sports et événements et directeur technique affinitaire et spécialités, et Laurent Cellot, directeur commercial sports et événements chez ‎Gras Savoye...

> Lire la suite

interview de la semaine

« Un assureur n’a pas vocation à être un prestataire de services »

Nicolas Gomart, directeur général du groupe MatmutAu sortir d’une bonne année 2017 et alors qu’il est engagé dans plusieurs chantiers stratégiques, le groupe Matmut maintient...

> Lire la suite

Interview de la semaine

« La taille critique de la gestion santé-prévoyance est en forte hausse »

Vincent Harel, directeur de l'activité santé et prévoyance de Mercer FranceLe directeur général du courtier gestionnaire Mercer France fait le point sur l’environnement de mar...

> Lire la suite