Juridique

JURISPRUDENCE

Point de départ du délai de prescription biennale

Le point de départ de la prescription biennale de l’action appartenant à l’assuré pour réclamer la garantie de l’assureur se situe au jour où cet assuré a eu connaissance de la réalisation du risque de nature à entraîner...

> Lire la suite

Risques internationaux

DIC/DIL : clause toujours

La cour d’appel de Paris vient clairement affirmer que la clause DIC/DIL ne peut être considérée comme une clause d’exclusion de garantie indirecte.

> Lire la suite

Droit & technique

Chronique 2016 de la régulation (seconde partie)

Cette nouvelle rubrique de la Tribune de l’assurance a pour but, chaque année, de traiter du droit de la régulation appliqué au domaine des assurances, que ce droit soit issu du régulateur attitré de l’assurance, soit l’ACPR, ou qu'il découle...

> Lire la suite

JURISPRUDENCE LAMY

Dommages dus à une catastrophe naturelle : principes d’indemnisation

Les juges du fond estiment souverainement si l’événement ayant donné lieu à un arrêté de catastrophe naturelle est la cause déterminante du sinistre. En présence d’un tel lien, l’assureur indemnise l’assuré de tous...

> Lire la suite

Droit & technique

Marchés publics : nouvelles facultés de modifier et de résilier le contrat (seconde partie)

L'ordonnance du 23 juillet 2015 relative aux marchés publics prévoit deux nouveautés liées à la modification et la résiliation du contrat. Quelles conséquences pour l'assurance ? Cet article fait suite au précédent du même auteur consacré...

> Lire la suite

JURISPRUDENCE

L’exclusion de garantie des dommages dus aux émeutes et aux mouvements populaires

L’absence de caractère spontané ne suffit pas à écarter la qualification d’émeute ou de mouvement populaire, au sens des dispositions de l’article L121-8 du Code des assurances.

> Lire la suite

JURISPRUDENCE LAMY

Assurance vie : contenu de la note d’information remise préalablement à la souscription

Pour la Cour de cassation, la notice d’information délivrée avant la souscription d'une assurance vie doit se borner à énoncer les informations essentielles du contrat.

> Lire la suite

Solvabilité II

Les courtiers bientôt gouvernés par les assureurs ?

La mise en œuvre de systèmes de gouvernance propres à assurer une gestion saine de l’activité des assureurs, intégrant la maîtrise des délégations de gestion des contrats, complexifie la mission des courtiers.

> Lire la suite

JURISPRUDENCE

Faute du conducteur et indemnisation

Chaque conducteur a droit à l’indemnisation des dommages qu’il a subis, sauf s’il a commis une faute ayant contribué à la réalisation de son préjudice.

> Lire la suite

droit & technique

Un renouveau pour le droit de la RC ?

Cela va faire du bruit dans le Landerneau ! La réforme du droit des contrats du 10 février 2016 à peine promulguée, les consultations du projet de réforme du droit de la responsabilité civile avancent à grand pas. Ce projet devrait voir le jour courant...

> Lire la suite

JURISPRUDENCE LAMY

Exclusion de garantie : précisions sur la qualification d'émeute

En présence d'une exclusion de garantie, l'absence de caractère spontané ne suffit pas à écarter la qualification d'émeute ou de mouvement populaire.

> Lire la suite

courtage d’assurance

Pratique actuelle de valorisation des cabinets de courtage

Comment valoriser son capital ? La question se pose pour les courtiers en assurance qui veulent se lancer dans une vente ou confier leur mandat à une banque d’affaires. Les fonds sont suffisamment variés et séduisants pour qu’ils y songent.

> Lire la suite

JURISPRUDENCE

Vol et preuve

En cas de vol, les conditions générales de la garantie d’un contrat d’assurance peuvent exiger la preuve que les biens volés appartenaient effectivement à l’assuré.

> Lire la suite

JURISPRUDENCE LAMY

Subrogation : la conventionnelle au secours de la légale

Lorsque l'assureur invoque la subrogation légale contre le tiers responsable, cette action n'exclut pas l'éventualité d'une subrogation conventionnelle. Dès lors, en présence d'une quittance subrogative consentie par l'assuré et dont se prévaut...

> Lire la suite

JURISPRUDENCE

La faute dolosive du constructeur après l'expiration du délai de la garantie décennale

Le constructeur est, nonobstant la forclusion décennale, contractuellement tenu à l'égard du maître de l'ouvrage de sa faute dolosive lorsque, de propos délibéré, même sans intention de nuire, il viole, par dissimulation ou par fraude, ses obligations...

> Lire la suite