Publi-rédactionnel

Assurance vie : choisir de faire converger épargne et solidarité

Par Amundi, publi-rédactionnel - Le 07/10/2019

L’assurance vie draine plus de 35 % de l’épargne financière des ménages. Cela représente 2 % des encours de l’épargne solidaire. Mais la loi Pacte va modifier les équilibres en présence en référençant un fonds d’investissement socialement responsable (ISR) à l'horizon 2020, puis un fonds solidaire en 2022 dans les contrats d’assurance vie. Romain Fillon, gérant ISR, et Mathieu Azzouz, gérant économie sociale et solidaire (ESS), chez Amundi, nous donnent tous les détails.

Rappelez-nous ce qu’est un fonds solidaire et comment s’inscrit-il en assurance-vie chez Amundi ?

M. Azzouz : Amundi a développé très tôt des partenariats dans l’économie sociale et solidaire, bien avant l’identification en propre de ce secteur économique. En effet, dès les années 80, Amundi proposait des fonds de partage en partenariat avec des associations de renom permettant à l’épargnant de partager une partie de son rendement avec l’association partenaire sous forme de dons.

Depuis 2010, avec la loi de modernisation de l’économie et la volonté forte d’Amundi de développer l’investissement à impact (ou impact investing), nous avons regroupé ces fonds de partage en un seul fonds unique d’ISR. Il s’agit d’un fonds dit 90/10 dont 90 % de l’encours est investi sur les marchés cotés dans des titres d’ISR (c’est-à-dire avec une notation sur les critères environnement, social et gouvernance ou ESG) et 10 % est investi dans des entreprises non cotées à impact social, une poche dite d’investissement à impact social et solidaire (ISS). Ce format 90/10 est une spécificité française très innovante au service de l’entrepreneuriat social permettant à tous les épargnants qui le souhaitent de participer au développement de ce nouveau pan de l’économie.

Notre fonds de solidarité est un support d’épargne qu’on peut trouver dans les contrats d’assurance vie distribués par les partenaires d’Amundi. La poche « pure solidaire » est gérée au sein d’un fonds d’ISS qui compte à ce jour 250 M€ (1) d’encours sous gestion. Ce fonds d’ISS investit dans des entreprises sociales non cotées présentant un modèle économique pérenne. L’intention première est de générer des impacts sociaux concrets et mesurables, en même temps qu’un rendement financier. Cette poche d’investissement accompagne les entreprises privées opérant autour de cinq thématiques répondant aux besoins essentiels des hommes et des femmes aujourd’hui : avoir un logement décent, un accès à un emploi reconnu, aux soins nécessaires de santé, à une formation opérationnelle, et vivre dans un environnement préservé. Ces objectifs clés de l’investissement à impact social d’Amundi font écho aux objectifs de développement durable de l’ONU en proposant des services et des produits élémentaires et accessibles au plus grand nombre.

R. Fillon : Le fonds d’investissement socialement responsable d’Amundi qu’on peut acheter via l’assurance vie est un placement hautement sélectif, ce qui signifie que les valeurs en portefeuille sont sélectionnées non seulement pour leurs qualités financières mais aussi sur la base de critères liés au développement durable, dits « ESG ». C’est un fonds d’ISR, diversifié, prudent, à impact via sa poche dédiée à l’impact social dont a parlé Mathieu, et solidaire grâce au mécanisme de partage qui a été conservé.

On parle beaucoup de finance responsable et d’impact environnemental, mais peu d’économie sociale et solidaire. Que trouve-t-on exactement dans cette fameuse poche d’investissement de 5 à 10 % ?

M. Azzouz : Plein de choses ! Je vais citer deux exemples d’entreprises présentes dans le portefeuille de notre poche à impact social. Premier exemple : le groupe associatif Siel Bleu, qui a pour objectif la prévention santé et l'amélioration de la qualité de vie des personnes en situation de fragilité grâce à l'activité physique adaptée (APA) - c'est-à-dire des mouvements en adéquation avec les besoins et les capacités de chaque personne. Pourquoi est-ce important de soutenir ce type d’action ? Parce que l’activité physique est un moyen de prévention efficace contre des maladies chroniques, comme le diabète par exemple et qu’en bout de chaîne, ce sont autant de coûts en moins pour les assureurs, pour les mutuelles, pour la Sécurité Sociale et un tremplin santé pour les bénéficiaires, qui gagnent en autonomie.

Second exemple : le groupement solidaire Homnia. Il développe une solution d’inclusion sociale : des colocations pour un petit nombre d’adultes (le club des 6) en situation de handicap et en recherche d’un projet de vie individuel et collectif au sein d’un logement différent du domicile familial ou d’un établissement d’accueil clivant. En mutualisant les aides allouées entre les six colocataires, ils peuvent ainsi bénéficier d’aide 24h/24, 7j/7. Pour les bénéficiaires, cela contribue grandement à leur bien-être, leur inclusion, leur autonomie tout en représentant une solution économiquement viable avec un revenu résiduel plus élevé pour les locataires et un coût pour l’Etat moindre que les maisons médicalisées.

Ce sont deux projets parmi d’autres, qui ont du sens et un impact fort sur la société. Si vous êtes un épargnant en quête de sens, sachez que tous les acteurs de la chaîne de valeur de l’épargne solidaire chez Amundi s’engagent à vos côtés. D’abord, l’épargne générée permet l’investissement dans les entreprises sociales et la création d’impact tout en dégageant une performance financière comparable à des solutions ayant un profil de risque similaire ; il existe également des solutions d’épargne où l’épargnant peut, s’il le souhaite, activer l’option de partage d’une partie de son rendement avec des associations partenaires sous forme de dons. Les entrepreneurs sociaux, eux, dédient la conduite de leur modèle économique à la création d’un impact social fort, en rendant leurs produits et services accessibles au plus grand nombre et surtout aux populations les plus fragiles. Enfin, Amundi perçoit des frais de gestion cohérents avec l’ISS ; le gérant sélectionne ses investissements en fonction à la fois de leur performance financière mais aussi de la performance sociale recherchée.

Et côté finance ?

M. Azzouz : La poche d’ISS bénéficie d’un historique de performance positive de sept ans. Investir dans un fonds social et solidaire, c’est investir pour générer de l’impact social à long terme pour la société mais c’est aussi investir pour ses enfants et soi-même. C’est une boucle vertueuse à forte valeur ajoutée financière et sociale.

R. Fillon : Quant au fonds ISR incluant la poche à impact social, c’est un placement diversifié sur les produits de taux et les actions (principalement européennes). L’objectif est d’accompagner la hausse des marchés sur le long terme en essayant de limiter les risques. Nous bénéficions de la force de notre Groupe, en termes d’analyse et de recherche. Amundi est un acteur de référence sur l’investissement responsable avec 280 Md€ d’encours, une méthodologie d’analyse ISR qui lui est propre et trente-cinq ans d’expérience en gestion diversifiée (2). Nous mettons en place des partenariats de long terme avec les valeurs que nous suivons, dans un rapport de proximité et de dialogue. Les flux sont réinvestis de façon constante pour soutenir les business models sur plusieurs années.

M. Azzouz : En gestion sociale solidaire, nous avons mis en place un club des partenaires, qui réunit une fois par an tous les partenaires solidaires, entreprises et associations que nous finançons. Cela permet aux entrepreneurs sociaux d’échanger entre eux sur leurs problématiques. Il permet également de faire émerger des projets communs entre des entrepreneurs de secteurs d’activité différents. L’accompagnement est un élément très important du bon développement de l’économie sociale et solidaire.

Parlons avenir. Quels sont les projets à l’étude de l’équipe de gestion sociale solidaire ?

M. Azzouz : Nous rencontrons plus de cent nouveaux entrepreneurs sociaux par an. Nous avons au sein du portefeuille une grande diversité de modèles économiques au service de la résolution des grands enjeux sociétaux. Nous avons ainsi créé une idée de parcours, où, pour chaque grand enjeu social rencontré par les bénéficiaires, une des entreprises du portefeuille apporte une solution au travers d’un modèle économique pérenne. Nous travaillons actuellement sur plusieurs thématiques dont plus spécifiquement :

  • l’accès aux soins en zone de « désert médical » via la télémédecine, qui permet de rencontrer des médecins à distance, plus disponibles, et d’éviter des temps d’attente longs pour une première consultation,
  • l’amélioration du revenu des agriculteurs par la création de filières liées à la consommation responsable et aux circuits courts,
  • la problématique du traitement des déchets mais sous l’axe solidaire où nous visons des entreprises intégrant une dimension d’insertion sociale, qui forment et embauchent des personnes très éloignées de l’emploi

L’ensemble des entreprises financées par cette poche d’ISS est accessible via le site dédié https://amundi.oneheart.fr/ qui permet de suivre leurs actualités, leurs impacts et aussi de les géolocaliser.

La prochaine étape pour nous est de réaliser des investissements à l’international afin de participer au développement de l’impact social et solidaire partout où il y a des besoins et des demandes des investisseurs.

R. Fillon : Nous espérons que la loi Pacte favorisera la demande en fonds d’ISR et solidaires. En effet, nous sommes convaincus que notre processus de gestion responsable permet d’offrir une solution d’investissement pour soutenir l’économie de demain et contribuer à l’amélioration de la qualité de vie de notre société à long terme.

L’ESSENTIEL DE L’INVESTISSEMENT A IMPACT SOCIAL CHEZ AMUNDI

Chiffres clés d’Amundi au 31 décembre 2018 (cliquez sur l'image ci-dessus pour l'agrandir)

Trois objectifs derrière notre philosophie d’investissement à impact social et solidaire :

  • accompagner les investisseurs en quête de sens,
  • encourager l’ancrage territorial et
  • contribuer au bien-être commun.

Depuis sa création en 2010, l’ISS a permis de générer les impacts suivants :

Source : Amundi, mars 2019 - Information donnée à titre indicatif, peut être modifiée sans préavis (cliquez sur l'image ci-dessus pour l'agrandir)

Pour en savoir plus, contactez notre équipe : impactinvesting@amundi.com

L’investissement responsable par Amundi : https://www.amundi.fr/fr_instit/ESG

L’investissement à impact social par Amundi : https://amundi.oneheart.fr/

(1) Source : Amundi au 31/12/2018.
(2) Source : Amundi au 31/12/2018. Données fournies à titre indicatif uniquement.


Disclaimer : informations promotionnelles non contractuelles communiquées uniquement à titre d’information, ne constituant ni un conseil en investissement, ni une recommandation, ni une sollicitation de vente. Ce document n’a pas vocation à être diffusé auprès de, ou utilisé par, toute personne, investisseur qualifié ou non, d’un pays ou d’une juridiction dont les lois ou les règlements l’interdiraient notamment les US Persons au sens du Securities Act de 1933.

Ce document n’a été revu par aucune autorité de tutelle. Toutes ces informations sont réputées exactes à août 2019.

Amundi Asset Management, société par actions simplifiées - SAS au capital de 1 086 262 605 €– société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le n° GP04000036 – siège social : 90, boulevard Pasteur, 75015, Paris - France - Siren : 437 574 452 RCS Paris – www.amundi.com

A lire aussi

Publi rédactionnel

Le reste à charge s'élève à près de 4 % du revenu des ménages en 2018

Avec 4 % des revenus, le reste à charge des Français est le plus bas de l'OCDE. Bien qu'il soit en baisse constante depuis 2007, ce montant peut atteindre 9 % de leurs revenus...

> Lire la suite

Publi rédactionnel

Assurance au tiers ou tous risques, faire les bons calculs

Tiers ou tous risques, comment choisir ? Le choix d’un modèle d’assurance demande parfois des calculs spécifiques et il est important de savoir faire les bons choix. Entre l’a...

> Lire la suite

Publi-rédactionnel 

Vacances : que faire en cas d'accident dans ma voiture de location?

Partir en vacances n’est jamais une tâche facile à planifier, surtout lorsqu’il faut prévoir les imprévus. Découvrez les dispositions à prendre si vous êtes impliqué dans un a...

> Lire la suite