Bilan

AG2R la robuste

Par Elisabeth Torres, journaliste - Le 30/03/2021

Bien qu’affecté par la pandémie et les taux bas, le groupe de protection sociale a fait montre de solidité en 2020, ce dont atteste le relèvement récent de sa notation par S&P Global Ratings. Sur fond de crise sanitaire, AG2R La Mondiale a poursuivi le pilotage de sa collecte d'assurance vie en faveur des UC et aux dépens du fonds euros.

Site AG2R La Mondiale de Grenoble ©  Edyta Tolwinska
Site AG2R La Mondiale de Grenoble © Edyta Tolwinska

Alors qu’AG2R La Mondiale avait enregistré 350 M€ de résultat net part du groupe en 2019, son deuxième meilleur résultat depuis la création de la Sgam, le groupe de protection sociale se contente de 222 M€ à fin 2020. Une baisse de 127 M€ (soit -36,6 %), dont 125 M€ (nets de réassurance et nets d’IS) au titre de la pandémie. Cet impact de la crise sanitaire s’est traduit notamment sur le plan technique (sur-sinistralité en prévoyance décès et arrêts de travail et 37 M€ de taxe Covid), sur le plan financier à concurrence de 101 M€ (dont un tiers correspondant aux baisses de dividendes et de revenus immobiliers et deux tiers à des dépréciations d’actifs), et sur le plan de la solidarité avec 6 M€ de contribution au fonds mis en place par les pouvoirs publics. Quant aux effets de la portabilité, « au vu des déclarations sociales nominatives (DSN), les volumes de personnes quittant leur entreprise ne semblent pas plus élevés pour le moment qu’à fin 2019 », a précisé André Renaudin, directeur général, qui considère ainsi que « l’impact de cette portabilité est encore devant nous ».

Forte proportion d’UC

La collecte brute globale s’est élevée à 27 Md€, dont 17,7 Md€ de cotisations de retraite complémentaire (en baisse de -4,6 %) et 9,3 Md€ d'activités assurantielles (en baisse de -2,8 %), dont 1,9 Md€ en santé (+0,9 %), 1,3 Md€ en prévoyance (-2,1 %), 4,1 Md€ en assurance vie (-6,4 %) et 1,8 Md€ en épargne retraite (+1,3 %). La baisse des activités assurantielles résulte ainsi principalement de celle de la collecte en assurance vie, par ailleurs également en décrue sur l’ensemble du marché (-19 % selon la FFA). L’épargne retraite s’en tire mieux, notamment « en raison du bon démarrage des PER de la loi Pacte après une première année complète de commercialisation », a souligné André Renaudin. Le groupe a poursuivi le pilotage de sa collecte d’assurance vie en euros afin de « limiter la dilution du rendement de l’actif général en euros par les nouveaux flux entrants ». Sa collecte nette en UC a atteint 1,4 Md€ (en hausse de 0,2 % par rapport à 2019) contre une collecte nette en euros de -0,5 Md€. La Sgam a servi une rémunération moyenne de 1,56 % sur la partie en euros de ses contrats d’assurance vie (en baisse de 0,17 % contre une baisse de 0,18 % sur le marché d’après la FFA). Elle reste solide avec un ratio de Solvabilité II de 180 % (-41 points par rapport à 2019).

A lire aussi

Magazine

Abonnés : téléchargez le numéro d'avril 2021

Suite aux mesures de télétravail, retrouvez en ligne le n° 267 de La Tribune de l'assurance d'avril 2021 en PDF. Téléchargez le numéro 267 de La Tribune de l'assurance  en cli...

> Lire la suite

Bilan 2020

Maigre récolte pour Groupama

Groupama a vu son résultat 2020 divisé par deux eu égard principalement à la crise sanitaire. Mais pour les dirigeants de l’assureur vert, Groupama « a rempli son rôle » l’an...

> Lire la suite

Magazine

Abonnés : téléchargez le numéro de mars 2021

Suite aux mesures de télétravail, retrouvez en ligne le n° 266 de La Tribune de l'assurance de mars 2021 en PDF. Téléchargez le numéro 266 de La Tribune de l'assurance  en cli...

> Lire la suite