Droit & technique

Evolution de l'assurabilité des actes terroristes

Par Coralie Le Plat, manager actuaire conseil et Practice leader IARD, et Aurélien Le Chaix, consultant, membre du PCOW IARD chez Optimind Winter - Le 11/04/2017

Alors que nous sommes confrontés à des actes terroristes de plus en plus fréquents, comme on a pu le constater ces deux dernières années en France, la menace d’autres événements ne faiblit pas et le pays reste en état d’alerte. La question de l’assurabilité de tels actes se pose. Comment couvrir ce type de risque ? Est-ce aux assureurs de les garantir ? Comment modéliser un risque aussi volatile ? Autant de questions toujours pendantes pour le marché de l’assurance.

J'achète cet article pour 10 euros TTC

OU

Je m'abonne & accède aux contenus exclusifs

Les services de l'abonnement de la Tribune de l'assurance
1 Accès illimité

Envie d’accéder et lire des articles sans modération ?
L’abonnement la Tribune de l’assurance vous donne accès en illimité à tous les articles du site.

2 11 numéros papier

Magazine mensuel des professionnels de l’assurance. Retrouvez toute l’actualité économique, juridique et technique du secteur, analysée et commentée par des journalistes spécialisés et des experts de la profession.

3 Gérez vos abonnements

Choisissez les newsletters que vous souhaitez recevoir par mail.

4 Lecture zen

Consultez en ligne une version épurée des articles pour que rien ne vienne parasiter votre lecture.

A lire aussi

Droit & technique

Le nouveau cadre juridique de la bancassurance

L’ordonnance du 16 mai 2018 sur la distribution d’assurances tend à renforcer la protection des consommateurs d’assurance et à garantir les conditions d'une concurrence équita...

> Lire la suite

Voiture sans chauffeur

Quel cadre juridique et assurantiel pour le déploiement des véhicules autonomes ?

Revue de détail des incidences du contexte réglementaire international et national sur le développement du véhicule autonome, véritable priorité de l’industrie automobile. San...

> Lire la suite

Droit souple

L’ACPR et les « principes du conseil en assurance »

Le régulateur de l’assurance peut-il, en voulant informer rapidement sur la transposition de la DDA, s’appuyer sur les principes de la directive plutôt que sur ceux de l’ordon...

> Lire la suite