Interview de la semaine

« La prise de participation majoritaire au sein de Capfinances constitue une avancée majeure pour Groupe Premium »

Par Stéphane Tufféry, rédacteur en chef - Le 06/09/2018

Olivier Farouz, président de Groupe Premium et de sa filiale Predictis

Après la récente réorganisation du capital de Groupe Premium, son président, Olivier Farouz, expose ses ambitions et annonce à La Tribune de l’assurance la prise de participation majoritaire de Capfinances.

Quel bilan dressez-vous du 1er semestre 2018, celui au cours duquel votre filiale Arca patrimoine est devenue Predictis ?

Les résultats 2018 sont bons. Predictis progresse de 15 % sur l’année et affiche un chiffre d’affaires annuel de 17,8 M€. Au total, Groupe Premium réalise sur douze mois un CA de 28 M€. En outre, l’ebitda progresse fortement d’un exercice sur l’autre et c’est très encourageant.

Quels objectifs poursuivez-vous pour Predictis ?

Predictis figure parmi les plus gros joueurs en retraite Madelin avec plus de 5 % du marché. Dès lors, il va être difficile de continuer à progresser aussi fort que précédemment. Notre stratégie passe donc par l’approche patrimoniale globale, c’est-à-dire au-delà de la retraite développer l’activité Predictis en matière de prévoyance et d’immobilier.

Ce dernier volet autour de la défiscalisation et de la pierre-papier constitue un levier de diversification très important pour nous.

La prévoyance reste depuis trois ans maintenant notre principale priorité : nous réalisons 2 500 affaires par an sur cette branche auprès d’Aviva et Swiss Life, et notre objectif à moyen terme est d’en réaliser 6 000 chaque année. Nous nous apprêtons à distribuer un nouveau produit de prévoyance « brandé » aux couleurs de Predictis et porté par notre partenaire assureur Swiss Life. Spécialement dédié aux TNS, il est composé d’un socle avec des options haut de gamme pensées pour cette population. Dans le cadre du Pack prévoyance, ce produit est assorti d’une couverture santé.

Par ailleurs et puisque l’on a fêté récemment notre cent millième client, le multi-équipement en prévoyance de nos portefeuilles retraite/assurance vie sera fondamental pour asseoir notre croissance future.

Et pour Groupe Premium ?

Très clairement, j’ai un objectif stratégique pour la société de gestion du groupe : La Financière de l’Oxer. Je considère qu’avec 250 M€ sous gestion, elle est mal dimensionnée et j’aspire dans les cinq prochaines années à disposer d’1 Md€ sous gestion. Cela passe par davantage de compétences du côté de la gestion comme de la distribution.

Vous avez réorganisé votre capital récemment, qu’est-ce que cela change au quotidien ?

L’entrée de Montefiore Investments au capital du groupe ne change pas mon management, ni ma gestion RH. En revanche, Montefiore s’investit véritablement à mes côtés sur les aspects stratégiques de l’activité et c’est un apport précieux. Ce changement d’actionnaire était vital, il nous ouvre de nombreuses perspectives et confère au groupe une impulsion extraordinaire.

Quelles sont vos ambitions ?

L’objectif est fixé à cinq ans et doit nous permettre de doubler de chiffre d’affaires pour atteindre les 50 M€. Je vous avoue que mon objectif personnel est très au-dessus ! J’espère pouvoir atteindre les 50 M€ en moins de deux ans.

Cela passera-t-il par de la croissance externe ?

Notre ambition est double : croître de manière organique et réaliser des acquisitions. Grâce à la réorganisation du capital intervenue en début d’année, de nombreuses perspectives se sont offertes.

En cette rentrée, nous avons notamment une annonce de choix à faire, avec la prise de participation majoritaire de Capfinances, l’un des courtiers leader en assurance vie et solutions retraite (15 M€ de chiffre d’affaires).

Cette opération représentera une avancée majeure pour Groupe Premium qui proposera ainsi un panel toujours plus large de solutions et d’expertises auprès de ses clients. Cette alliance portera le chiffre d’affaires de Groupe Premium à plus de 43 M€.

A lire aussi

INTERVIEW DE LA SEMAINE

«MetLife souhaite monter en puissance en matière de prévoyance hors emprunteur»

Rénald Lair, directeur commercial exécutif de MetLife FranceLe point sur les activités françaises du groupe MetLife avec Rénald Lair, directeur commercial, présent dans la mai...

> Lire la suite

Interview de la semaine

« Solly Azar sera dans l'échappée belle durant les trois prochaines années »

Philippe Saby, directeur général de Solly AzarLe directeur général du courtier grossiste, filiale du groupe Verspieren, revient sur les neuf premiers mois de 2018 pour Solly A...

> Lire la suite

Interview de la semaine

« Add Value ouvre la branche construction »

Benoît Salembier, président fondateurAdd Value assurances, la place de marché dédiée aux risques d’entreprise, se lance en construction. Le point sur l’activité et les ambitio...

> Lire la suite