Compagnie-Agents généraux

Allianz France/Mag 3 : casus belli ?

Par Anne-Sophie David, journaliste - Le 21/01/2019

Dans une lettre intitulée « Casus Belli », le syndicat Mag3, qui représente les agents généraux d’Allianz France, frappe fort en ce début d’année. Ce courrier pointe de nombreux sujets comme les majorations tarifaires en plein débat national sur le pouvoir d’achat, la résiliation de certains risques entreprise non sinistrés, l’outsourcing de services dans des pays low cost et surtout, en principale pomme de discorde, un réseau informatique défaillant, complexe, non-adapté et qui plombe fortement la productivité et le moral des agents.

Christian Reydet, président de Mag3
Christian Reydet, président de Mag3

Le ton monte entre Allianz France et le syndicat Mag3. Dans une lettre de trois pages co-signée par Christian Reydet, l’actuel président de Mag3 et trois précédents présidents, Hervé de Veyrac, Jean-Jacques Gadrat et Bruno Pelissier, de nombreux points de crispation, parfois anciens mais non résolus, sont listés. Objectif : alerter la compagnie sur le moral, au plus bas, de son réseau d’agents et l’inviter à ouvrir un débat constructif pour rétablir le dialogue et corriger le tir sur un certain nombre de sujets.

Le 16 janvier dernier, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux organisée par Mag3 en présence des 21 membres du bureau national du syndicat et 50 cadres dirigeants de la compagnie, Christian Reydet a affirmé que « la situation était telle que les agents en arrivent à ne plus vouloir vendre de produits MRH tant la souscription est devenue complexe ! »

Le serpent de mer du réseau informatique

Interrogé par La Tribune de l’Assurance, et malgré l’intitulé belliqueux de la missive, Christian Reydet rappelle qu’il n’est pas « un guerrier », justifiant cette action collective par le fait de « souhaiter simplement que ce réseau, connu pour son excellence, ait les bons outils pour travailler dans de bonnes conditions alors qu'aujourd’hui l’outil informatique casse la dynamique et démotive les agents ! »

Si la complexité des infrastructures informatiques assurantielles est une problématique qui ne date pas d’hier, « c’est le résultat d’un investissement réalisé par la compagnie sans l’aval de son réseau d’agents ! », déclare Christian Reydet qui souhaite la tenue « d’états généraux » sur le sujet dans le but de simplifier les processus. « Mails qui ne passent pas, souscriptions qui moulinent sans aboutir, commissions non créditées. En 2018, le réseau informatique a enregistré quarante-deux jours de panne et il ne se passe pas une journée sans un bug quelque part », explique-t-il. Christian Reydet indique par ailleurs avoir emmené la direction d’Allianz France visiter la Coopérative informatique d’Aviva en compagnie du président du Snaga (syndicat des agents Aviva) dans une logique de benchmark constructif. Si leur solution comptable « full web » n’est pas transposable au sein du réseau d'Allianz France, qui compte le double d’agents, le président de Mag3 rappelle « que lorsque le syndicat des agents est impliqué dans un projet aussi stratégique que celui du déploiement d’un nouveau système informatique, cela fonctionne ! »

Où se loge le « casus belli » ?

La mise en service « insensée » selon Mag3 du logiciel informatique ABS « non éprouvé, non stabilisé, non abouti » risque, selon Christian Reydet, de plomber « gravement la productivité de nos agences par un formidable allongement des temps de traitement. Si demain tout le stock MRH migre sous le processus ABS, les hostilités seront déclarées et je ne laisserai pas retomber la pression ! »

Affaire à suivre. Sollicitée par La Tribune de l’assurance, la compagnie Allianz France n’a pas souhaité, pour l’heure, faire de commentaire.

A lire aussi

Réseaux de distribution

« Les agents sont une incroyable valeur ajoutée pour Generali »

Philippe Donnet, directeur général du groupe Generali, s’est exprimé début octobre devant la presse internationale sur la stratégie du Lion de Trieste concernant les agents gé...

> Lire la suite

Réseaux de distribution

Generali investit sur ses agents

Le groupe Generali a élu le meilleur de ses 150 000 agents à travers le monde. L’occasion pour le Lion de Trieste de faire le point sur sa stratégie de distribution et de rass...

> Lire la suite

DDA

Distribution : les contours d’une (r)évolution

Les réseaux physiques de distribution défendent leur valeur ajoutée dans un monde mouvant, aussi bien d’un point de vue concurrentiel que réglementaire. Passage en revue des é...

> Lire la suite