Stratégie

Les luxueuses ambitions de S2H sur le marché du diamant

Par Marie-Caroline Carrère, Journaliste - Le 24/01/2019

Fort de son nouveau partenariat avec Driesassur, Siaci Saint Honoré ne cache pas son ambition de devenir le leader mondial du courtage d‘assurance sur le marché des diamants et de la joaillerie.

© AdobeStock
© AdobeStock

Le courtier Siaci Saint Honoré assoie son expertise dans la bijouterie, l’horlogerie et le diamant en concrétisant son rapprochement avec Driesassur, acteur international du courtage d’assurance du diamant, de la bijouterie et du Fine Art. « Ce rapprochement se fait en cohérence avec la stratégie du groupe Siaci Saint Honoré qui consiste à développer des spécialités de niche, de secteur ou de produit qui soient mondiales », explique Stanislas Chapron, directeur général, en charge de l’IARDT France et international chez Siaci Saint Honoré.

Ainsi, selon le courtier, avec l’union de l’« expertise des opérations de Siaci Saint Honoré en assurance bijouterie et celle de la centaine de spécialistes de Driesassure dans l’industrie du courtage d’assurance des diamants, ce nouvel acteur deviendra le leader sur le marché dans son secteur aussi bien en termes de volumes de primes encaissées que de valeurs assurées ».

Cette nouvelle acquisition permet au courtier S2H d’accélérer son développement sur le domaine du diamant, de l’horlogerie, la bijouterie et la joaillerie (HBJO), et du Fine Art à l’international. « Il y a trois ans, Siaci Saint Honoré avait une clientèle essentiellement parisienne et haut de gamme. L’acquisition de Dufaud en 2016 nous a permis d’étendre notre empreinte à l’échelle nationale avec plus de 2 000 clients en France et une spécialisation de Dufaud sur le bas et la partie moyenne du segment de la bijouterie. L’acquisition de Driesassur nous permet d’élargir notre champ d’action à l’international. Nous sommes passés de Paris à toute la France puis au monde entier avec l’implantation de Driesassur d’abord à Anvers en Belgique, son siège, puis aux États-Unis à New York et en Californie, en Afrique du Sud, en Inde, à Dubaï et à Hong Kong. Nous avons également des projets en Chine », détaille Pierre Deleplanque, directeur transport et spécialités de Siaci Saint Honoré.

Pour Stanislas Chapron, l’opération s’explique notamment par la volonté de S2H d’affirmer sa présence à l’international : « L’objectif est également d’être présent sur toute la filière, de la mine de diamant jusqu’au détaillant et de couvrir toutes les opérations. Nous souhaitons partager notre expertise des opérations industrielles au niveau des mines d’extraction, de la taille des diamants, en passant par tous les risques liés à la distribution », souligne Pierre Deleplanque.

Cet effet de croissance externe devrait se conjuguer avec de la croissance organique : « Naturellement, nous allons profiter des implantations internationales de Driesassur pour développer d’autres lignes de force comme l’assurance maritime depuis les bureaux d’Anvers en Belgique ou de Johannesburg en Afrique du Sud », confirme Stanislas Chapron.

Sans oublier le Fine Art qui est un point stratégique pour Siaci Saint Honoré, et de conclure : « L’activité Fine Art est quand même assez voisine de la ligne luxe, joaillerie et bijouterie. C’est aussi une des lignes d’expertise de Driesassur venant compléter la nôtre et renforcer le maillage international sur ce marché en fort développement chez nous. »

A lire aussi

Courtage

Marsh fait sauter la banque

C’était l’appel d’offres cyber de l’année et c’est Marsh France qui l’emporte.Le groupe bancaire Crédit agricole vient de boucler l’appel au marché du courtage pour la mise en...

> Lire la suite

Réseau international

Hyperion positif pour S2H ?

Selon nos informations, Siaci Saint Honoré serait en négociation avec le groupe de courtage britannique Hyperion pour accompagner ses clients à l’international.Le partenariat...

> Lire la suite

Courtage

La bonne affaire d’Aon sur Vente-privée.com

A la veille des renouvellements grands risques, Aon devient le nouveau courtier toutes branches du leader français de la VPC.Alors même qu’Aon France se montre sélectif dans l...

> Lire la suite