Tendances

L'Observatoire des métiers sur tous les fronts

Par Florent Bardet, journaliste - Le 05/06/2019

L'Observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance (OEMA) publie son rapport d'activité 2018. L'occasion de mettre en exergue les grandes tendances de son baromètre prospectif et de ses rapports Roma et Rofa, avec cette année une grande étude sur l'impact du digital sur les métiers du secteur qui devient pérenne et portera sur chaque famille de la branche.

« Notre rapport d'activité reprend l'ensemble des réalisations de l'année 2018, nous en profitons pour rappeler les éléments saillants », explique à La Tribune de l'Assurance Norbert Girard, secrétaire général de l'OEMA, à l'occasion de la publication du document. Ainsi, 2018 est caractérisée par une accélération de la mise en œuvre des nouvelles technologies numériques, mais aussi des transformations réglementaires initiées par la DDA et le RGPD au cours de l’exercice passé. Dans un contexte où la pénurie de compétences et les tensions sur le marché de l'emploi sont croissantes, l'OEMA multiplie les études pour identifier les évolutions de chaque famille de métier intervenant dans le secteur. 

« En 2018, nous avions trois productions principales. En juin, l’Observatoire a sorti le baromètre prospectif portant sur l’évolution des métiers et des compétences de l’assurance, avec cette année un focus sur les métiers commerciaux à la fois itinérants et sédentaires. En octobre, nous avons publié le rapport annuel de l'Observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance, qui présente l'évolution sociodémographique des salariés de l'assurance [Roma, NDLR] ainsi qu'un bilan de la formation professionnelle continue [Rofa, NDLR], à l'échelle de la branche. A cette occasion, nous avons fait un focus sur les métiers de la logistique et de l'environnement que nous avons réalisé avec l'Arseg », souligne Norbert Girard.

Mesurer l'impact du digital

« Enfin en décembre, nous avons rendu public une étude fondatrice sur les grandes tendances d'évolution transversales au temps du digital. Dans ce cadre, nous avons rencontré 120 professionnels pour rendre compte des impacts sur l'ensemble des métiers », poursuit-il, en précisant qu'en plus de ce panorama général l'Observatoire poursuit ses études consacrées aux différents métiers.

« Nous continuons notre travail d'exploration avec des focus métiers au-delà des phénomènes transversaux. En avril, nous avons publié une étude sur les métiers du marketing en lien comme à chaque fois avec une organisation professionnelle, en décembre c'était sur les métiers de l'informatique », souligne Norbert Girard.

Des études désormais pérennes

Le prochain rendez-vous de l'Observatoire est la publication à la fin du mois des premières tendances du baromètre prospectif au 31 décembre 2018 des recrutements et de la part de l'alternance dans la branche. Ce sera l'occasion d'un focus sur les métiers de la souscription des grands risques, précise Norbert Girard.

« Nos études liées à l'impact de la digitalisation sur les métiers vont se pérenniser. C'est indispensable d'étudier précisément comment les métiers évoluent au temps du digital. Une approche différente pourrait être d'aborder les évolutions par le biais de l'impact des technologies comme l'intelligence artificielle, la blockchain ou le big data, explique-t-il. Nous préférons privilégier une approche globale qui concerne la révolution servicielle dans son ensemble et comment elle impacte la stratégie des entreprises, les métiers, les besoins en formation… »

A lire aussi

Salaires

Rémunération : le bon cru des NAO

Au delà des revalorisations salariales, les NAO représentent pour les entreprises d’assurance un moyen de récompenser et fidéliser leurs salariés, tout en attirant les meilleu...

> Lire la suite

Reportage

Le bon profil de l’assurance

Méconnu des jeunes, le secteur de l’assurance doit mettre les bouchées doubles pour attirer les talents. Une mission qui incombe en partie à l’Université de l’assurance, une a...

> Lire la suite

Activités sportives

Santé au travail : le sport est dans la boîte !

Comme dans les autres secteurs, l’assurance cherche la meilleure manière d’inciter ses collaborateurs à pratiquer davantage d’activités sportives. De nombreuses initiatives fl...

> Lire la suite