Publi rédactionnel

Faut-il encore faire du regroupement de crédit ?

Par publi rédactionnel, - Le 10/07/2019

Depuis plus d’un mois, le taux d’intérêt moyen est à moins de 2 %. C’est donc la période propice pour les emprunteurs souhaitant établir un regroupement de crédit sous certaines conditions tout en l’optimisant pour bénéficier de la meilleure solution possible.

Le regroupement de prêts : les conditions sont-elles favorables à l’emprunteur ?

Le regroupement de crédits permet de rassembler plusieurs prêts et dettes en un seul emprunt. En effet, le processus de regroupement de crédit doit comporter au moins deux lignes de prêts. Cette opération bancaire a également pour finalité de regrouper tous les crédits de l’emprunteur en cours en un seul et aussi de baisser ses mensualités. Il est important de retenir que le rachat de crédit s’adresse aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires. Celui-ci doit néanmoins répondre à certains critères pour être accepté.

En effet, il répond souvent à des normes financières, c’est-à-dire qu’il est plus appréciable que le demandeur ait une situation stable et des revenus qui le sont également. Quant au taux d’endettement de l’emprunteur, celui-ci ne doit généralement pas être très important (50 % au maximum).

Aussi, selon les différents partenaires bancaires, l’étude des derniers relevés de comptes bancaires est primordiale, cela reflète la bonne gestion de l’emprunteur. D’autres critères peuvent souvent jouer en faveur du client, comme son emploi, son âge, sa capacité de remboursement, ou encore le nombre de crédits en cours à rembourser.

Le rachat de crédit : la période est-elle opportune ?

Comme évoqué précédemment, le rachat de crédit est une possibilité qui pourrait non seulement être profitable aux emprunteurs en acquérant une mensualité réduite sur une durée de remboursement plus longue, mais pourrait également être révélatrice d’un nouveau projet pour les emprunteurs.

Les différents avantages que procure le regroupement de crédit peuvent être renforcés grâce à la baisse du taux moyen, dans le domaine immobilier, qui est au plus bas historiquement. Celui-ci s’élève à 1,29%, selon les organismes spécialisés.

Cette forte baisse serait due à la concurrence entre les établissements bancaires et aussi grâce à la politique monétaire mise en place par la Banque centrale européenne (BCE). C’est un taux qui est beaucoup moins élevé que celui enregistré en 2016 qui était de 1,33 % en moyenne hors assurance et sans garantie.

La baisse du taux moyen d’intérêt serait donc le moment opportun pour un emprunteur de revoir son taux d’emprunt en envisageant une renégociation avec sa banque, accompagnée d’un rachat de crédit. De ce fait, la période actuelle est une nouvelle fenêtre de tir pour les opérations de rachat de crédit.

A lire aussi

Publi-rédactionnel 

Vacances : que faire en cas d'accident dans ma voiture de location?

Partir en vacances n’est jamais une tâche facile à planifier, surtout lorsqu’il faut prévoir les imprévus. Découvrez les dispositions à prendre si vous êtes impliqué dans un a...

> Lire la suite

Publi rédactionnel

« Nous avons pour objectif une intégration 100% de nos critères ESG dans l’intégralité de nos gestions »

Une étude d’Amundi démontre l’impact positif de l’analyse ESG (environnement, social, gouvernance) sur la performance du portefeuille. L’investissement responsable (ou IR) ne...

> Lire la suite

Assurance obsèques

Comprendre le mécanisme des contrats obsèques

Face à la douleur qu’entraîne la perte d’un être cher, il n’est pas évident d’organiser sereinement des funérailles. Afin que leur décès ne soit pas une lourde charge financiè...

> Lire la suite