L'œil du gérant

Une approche multi-factorielle des actions US

Par Grégory Taieb, Spécialiste de l’Investissement Quantitatif, BNPP AM Asset Management - Le 11/09/2019 - Magazine n° 249

Adopter une stratégie multifactorielle durable peut permettre de surperformer de manière régulière sur le marché américain.

La présence importante d’actions américaines au sein des indices boursiers mondiaux est une opportunité pour les investisseurs. En effet, ces derniers sont susceptibles de s’intéresser à des stratégies offrant des expositions de base à ces actions, de par leur potentiel de rendements importants, ceci dans le respect des critères d’investissement durable. Notre expérience nous montre que ce genre de combinaison est difficile à trouver. Depuis juin 2015, nous gérons une stratégie de ce type via une approche multifactorielle sur les actions. Avec une surperformance (1) d’environ 2 % par rapport à l’indice S&P 500 sur une base annualisée (2), elle intègre à la fois des critères ESG (3) et des objectifs axés sur le changement climatique.

Alpha durable et gestion du risque rigoureuse

Le marché américain est de loin le plus grand, le plus efficace et le plus liquide des marchés boursiers régionaux du monde développé. Par conséquent, cet environnement est peu propice à la génération de rendements supérieurs à long terme. C’est pourquoi, depuis une dizaine d’années, les assureurs se tournent de plus en plus vers les allocations passives plutôt qu’actives sur le marché américain.

L’équipe de gestion quantitative actions de BNP Paribas Asset Management a développé une stratégie multifactorielle durable qui a le potentiel de surperformer de manière régulière. La stratégie offre une exposition liquide et bien diversifiée à des actions américaines de grande capitalisation. Notre stratégie est entièrement systématique et nécessite très peu d’interventions discrétionnaires. Elle combine quatre facteurs : la faible volatilité, la valorisation, la qualité et le momentum. Ces facteurs ont démontré leur influence majeure sur les performances des actions à long terme :

  • faible volatilité : surpondération des actions les moins volatiles,
  • valorisation : surpondération des actions les moins chères,
  • qualité : surpondération des actions des entreprises les plus rentables,
  • momentum : surpondération des actions dont le potentiel haussier est le plus élevé.

La stratégie poursuit trois objectifs d’investissement :

  • génération d’un alpha durable à long terme,
  • contrôle rigoureux du risque,
  • intégration de critères ESG (3) et d’objectifs axés sur le changement climatique.

Depuis son lancement, la stratégie a généré une performance de 11,3 % contre 9,2 % pour l’indice S&P 500, soit une surperformance (1) de 2,1 %. Sur la période, la tracking error a été limitée à 3,5 % pour un bêta de 1 sur les actions. La stratégie investit uniquement dans des actions inclues dans l’indice. La stratégie génère un alpha pur, exclusivement issu des facteurs mentionnés plus haut (2). Les objectifs d’investissement durable, et en particulier les critères ESG, sont entièrement intégrés à chaque étape du processus d’investissement : ils sont inhérents à la construction du portefeuille, au reporting et à notre philosophie. Nous considérons l’investissement durable comme un élément stratégique essentiel. Il est devenu primordial de l’intégrer pour répondre aux attentes et aux besoins des assureurs. C’est la raison pour laquelle l’équipe de gestion quantitative actions de BNP Paribas Asset Management a ajouté aux exclusions déjà en place deux objectifs en matière d’intégration ESG : accroître de 20 % le score ESG du portefeuille par rapport à celui de son indicateur de référence ; et réduire de 50 % l’empreinte carbone du portefeuille par rapport à celle de son indice de référence.

Dans le cas de la gestion multifactorielle, nous pratiquons l’intégration ESG à l’étape de la construction du portefeuille, au-delà de la simple exclusion de valeurs. La durabilité est un objectif explicite de la stratégie d’investissement. Dans cette optique, notre stratégie a récemment reçu le label ISR (investissement socialement responsable) du ministère des Finances français. Conçu pour améliorer la visibilité de l'ISR pour les investisseurs français et européens, ce label permet aux investisseurs professionnels et non professionnels d’identifier facilement les produits d’investissement qui intègrent des critères ESG dans leur politique.

Nous notons une nette amélioration du score ESG du portefeuille. Le 31 mai 2019, le décile ESG de la stratégie multifactorielle sur les actions américaines, évalué par notre Sustainability Centre, atteint 3,78, contre 5,08 pour l’indice S&P 500. Le décile ESG est évalué sur une échelle de 1 à 10 : 1 étant le meilleur et 10 le pire. En l’occurrence, le score ESG par rapport à celui de l’indice S&P 500 est meilleur de 24,5 % (2). Outre l’amélioration du score ESG, notre stratégie exclut aussi les plus grands pollueurs classés dans le plus haut décile.

Allier performance et durabilité sur le marché des actions américaines

Notre stratégie Multi-Factor Equity USA est une approche active qui remplit plusieurs objectifs d’investissement : surperformance de l’indice S&P 500, contrôle des risques d’investissement (tracking error, bêta, etc.) tout en intégrant les critères ESG et des objectifs de développement durable.

NB : Les investissements réalisés dans les fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement. Les performances passées ne présument en rien des performances futures.


(1) La surperformance est brute de frais en USD.
(2) source : BNP Paribas Asset Management, mai 2019
(3) critères ESG : environnement, social, gouvernance

A lire aussi

L'œil du gérant

Regrouper les superstars au sein d’un portefeuille

Comme le savent les meilleurs managers d’équipes de football, tous les joueurs vedettes ne sont pas les plus performants. Une équipe de « galactiques » peut ne pas obtenir de...

> Lire la suite

L'œil du gérant

Peut-on être à la fois « Big » et « Beautiful » ?

Une entreprise gigantesque, anonyme, exploite impitoyablement des travailleurs opprimés et pille les ressources naturelles de la planète dans le seul but de dégager des profit...

> Lire la suite

L'œil du gérant

Les entreprises superstars sous le feu des projecteurs

Nous vivons dans un monde dominé par des géants. Au cours des dernières années, nous avons vu apparaître de très grandes entreprises prestigieuses qui règnent sur les marchés...

> Lire la suite