Dépêches

Communication financière — 07/03/2018

En 2017, UFF enregistre un bénéfice net de 36,5 millions d'euros, en hausse de 24%


(AOF) - Pour son activité 2017, l'Union financière de France, banque conseil en gestion de patrimoine, filiale d'Aviva France, a enregistré un bénéfice net de 36,5 millions d'euros en hausse de 24% par rapport à 2016. " L'année 2017, portée par un environnement global favorable, nous a permis de réaliser notre meilleure performance depuis les année 2000 " a déclaré l'UFF, dans son communiqué. Tous les secteurs progressent, en effet, à l'exception de l'immobilier direct, en repli, après deux années de forte hausse.

Cette baisse s'explique par la raréfaction du nombre de logements neufs mis en vente, particulièrement marquée au deuxième semestre 2017.

L'activité commerciale globale s'élève à 1,82 milliards d'euros, en croissance de 16%. L'assurance vie et la prévoyance enregistrent respectivement une hausse de 7 et 16%.

La collecte nette atteint les 92 millions d'euros, en progression de 30% par rapport à l'année précédente. Elle a été tirée par l'activité commerciale malgré un volume important de remboursements de fonds à terme arrivés à échéance (75 millions d'euros) et une hausse du volume de sorties (rachat et sinistres) de 8%.

Le produit net bancaire est également en hausse de 11% à 231,7 millions d'euros. Les commissions de placement augmentent sur l'ensemble des secteurs, portées par les Sociétés civile en placement immobilier (+30%), l'assurance (+13%) et, dans une moindre mesure, par les valeurs mobilières (+5%) et l'immobilier (+6%) grâce à la facturation de lots issus de l'année 2016.

En augmentation de 13%, le résultat d'exploitation s'élève à 44,4 millions d'euros. Les charges sont en augmentation de 10% avec, d'une part, la hausse des rémunérations commerciales directement liée au fort niveau de l'activité de l'année et, d'autre part, l'augmentation des autres charges du fait des investissements engagés dans le cadre du déploiement du plan " Odyssée 2020 " (digitalisation du parcours client, projets réglementaires, renforcement des expertises).

La structure bilancielle consolidée est saine avec une trésorerie (placements et liquidité) de 139 millions d'euros contre 117 millions l'année précédente, et 92% des placements investis en supports monétaires. Par ailleurs, les dettes et les créances d'exploitation sont exclusivement à court terme.

Les capitaux propres consolidés, avant distribution du solde du dividende, s'élèvent à 107 millions d'euros contre 102 millions au 31 décembre 2016.

Ces éléments traduisent ainsi la solidité financière de l'UFF.

Concernant les dividendes, le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale des actionnaires, le versement d'un dividende de 1,95 euro par action contre 1,80 en 2016.


Perpectives 2018 de l'UFF


L'environnement patrimonial a été singulièrement bouleversé en fin d'année 2017 et d'autres changements à venir, tels que le prélèvement à la source, devraient encore venir modifier le panorama, selon l'UFF. Ainsi, les premiers objectifs de l'année 2018 seront-il tournés vers l'accompagnement des clients. Par ailleurs, la poursuite du déploiement du plan stratégique " Odyssée 2020 " restera au cœur des préoccupations du groupe.

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance