Dépêches

Etude et baromètre — 14/05/2018

Mercer publie une étude sur les dernières tendances en matière de gestion des talents


(AOF) - Très largement impacté par le numérique, le monde du travail fait face à de nombreux bouleversements. Les organisations doivent désormais maîtriser les nouvelles technologies, créer du sens dans leur utilisation quotidienne et y trouver de nouveaux leviers, vecteurs de valeur et d'engagement. Rapidité du changement, sens du travail, flexibilité permanente, course aux talents et conversion au numérique : voici les tendances relevées par la nouvelle étude mondiale menée par Mercer en matière de gestion des talents observées au sein des entreprises cette année.

Concernant la rapidité du changement, les sociétés prévoyant de grands bouleversements intègrent l'agilité à leur modèle et parient sur des structures moins verticales et mieux connectées. Elles sont 32% à former actuellement des équipes de travail fondées sur l'intelligence collective plus que sur l'individualité des talents, contre 22% seulement l'an passé. Pour autant, le fait d'attribuer davantage de pouvoir aux individus impose d'en renforcer rapidement les capacités et la faculté d'adaptation grâce à une formation plus performante. Un défi pour les DRH moins enclins à reconvertir les employés déjà en poste (55% s'estiment capables de réussir à le faire) qu'à effectuer de nouvelles embauches (65%).

S'agissant du sens du travail, les trois quarts des employés épanouis tant sur le plan personnel que professionnel, déclarent travailler dans une entreprise donnant un réel sens à leur travail. Pour ce faire, encore faut-il que trois ingrédients soient réunis : mouvement, apprentissage et expérimentation, dont l'absence pourrait les amener à quitter l'entreprise. C'est le cas pour 39% d'entre eux, pourtant satisfaits de leur poste, mais qui envisagent de le quitter faute de perspectives d'évolution attrayantes.

Au-delà du sens donné à leur travail, les systèmes de rémunération et les pratiques de promotion font aussi partie des préoccupations majeures des collaborateurs : preuve en est, seulement 53% déclarent que leur entreprise fait preuve d'équité en matière de rémunération et d'avancement.

La question de la flexibilité est également préoccupante pour les employés, selon l'étude. Une préoccupation entendue par les employeurs. En effet, 80% d'entre eux voient dans la flexibilité du travail une dimension fondamentale de leur proposition de valeur contre 49% l'an passé. Néanmoins, seuls 3% des chefs d'entreprise s'estiment pionniers de la flexibilité dans leur industrie, et 41% des employés craignent que le choix de modalités de travail plus souples ne pénalise leurs perspectives d'avancement.

Par ailleurs, 89 % des dirigeants prévoient une intensification de la course aux talents. Deux entreprises sur cinq envisagent ainsi de recruter plus de talents en 2018, et 78 % des salariés de travailler en indépendant.

Pour finir, malgré les avancées réalisées, à ce jour les entreprises interrogées ne sont que 15% à se considérer comme des organisations numériques à part entière contre néanmoins 7% en 2017. Si 65% des salariés jugent importante la mise à disposition d'outils perfectionnés, moins de la moitié (48%) annoncent disposer des outils numériques nécessaires pour remplir leur mission, et 43% seulement déclarent avoir des interactions numériques avec les RH. Néanmoins, les chefs d'entreprise ont confiance dans l'aptitude des RH à fixer le cap vers l'avenir : 70% estiment en effet qu'elles font converger la stratégie de gestion du personnel avec les priorités stratégiques de l'entreprise.

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance