Dépêches

Etude et baromètre — 18/07/2018

Sinistres maritimes : l’erreur humaine demeure un « éternel problème », constate Allianz


(AOF) - Selon le rapport annuel sur la sécurité maritime 2018 d’Allianz Global Corporate & Specialty SE (AGCS), le nombre de sinistres de grands navires a baissé de plus d’un tiers (38%) dans la dernière décennie, poursuivant sa tendance à la baisse en 2017. Toutefois, des accidents mortels dans lesquels l’erreur humaine est souvent en cause surviennent encore, comme la collision du pétrolier Sanchi en janvier 2018 ou la disparition du cargo El Faro dans l’ouragan Joaquin à la fin 2015.

Selon l'étude, l'erreur humaine est impliquée dans 75% à 96% des accidents de navigation. Elle est également responsable dans 75% des 15 000 demandes d'indemnisation du secteur maritime analysées par AGCS, dont le montant s'élève à 1,6 milliard de dollars.

"L'erreur humaine continue d'être un facteur majeur d'incidents, indique le capitaine Rahul Khanna, directeur mondial du conseil en risques maritimes chez AGCS. L'assistance portuaire inadéquate et les pressions commerciales influent considérablement sur la sécurité maritime et l'exposition aux risques. Le resserrement des délais peut avoir un effet néfaste sur la culture de la sécurité et la prise de décisions".

Une meilleure utilisation des données et de l'analyse pourrait contribuer à résoudre ces difficultés. Selon Rahul Khanna, le secteur maritime produit un grand nombre de données qui pourraient être mieux utilisées pour informer et alerter en temps réel : "L'analyse des données 24 heures sur 24 apporterait de nouveaux éclairages sur les comportements des équipages et les quasi-accidents permettant d'identifier des tendances. Le secteur maritime a appris des sinistres du passé, mais l'analyse prédictive pourrait faire la différence entre une traversée en toute sécurité et une catastrophe".

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance