Dépêches

Etude et baromètre — 20/08/2018

Plus compétitives, les entreprises grecques s'orientent davantage vers l’export, relève Coface


(AOF) - En Grèce, la consolidation budgétaire et la dévaluation interne ont permis en partie de résorber les déficits jumeaux à l’origine de la crise. Les comptes publics présentent des excédents primaires depuis 2016 et la balance courante se maintient à l’équilibre depuis 2015. C’est ce que constate Coface, dans une étude. La crédibilité budgétaire et financière a été restaurée et les incertitudes se sont réduites permettant ainsi au pays de faire son retour sur le marché international de la dette.

Du côté des entreprises, les améliorations sont également notables : la contraction des salaires a favorisé l'amélioration de la compétitivité-coût du pays vis-à-vis de ses partenaires européens, redonnant du dynamisme aux exportations qui ont cru de 27% entre 2008 et 2017. Cela est particulièrement bénéfique pour les moyennes et grandes entreprises issues de certaines industries manufacturières, comme le raffinage de pétrole ou l'industrie pharmaceutique.

Signe d'une reprise plus pérenne, le taux de marge des entreprises grecques progresse depuis le second trimestre 2016, affichant une performance supérieure à la moyenne européenne. Si pour le moment, la faiblesse de la demande intérieure limite le rythme du redressement, 2019 devrait voir une amélioration rapide des ratios de profitabilité des entreprises et une accélération de l'investissement, estime le spécialiste de l'assurance-crédit.

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance