Dépêches

Etude et baromètre — 30/11/2018

UMC : plusieurs points restent à régler dans Solvabilité II, selon Insurance Europe


(AOF) - Les assureurs européens – en tant que principaux investisseurs institutionnels de l'UE – ont toujours soutenu l'objectif du projet de l'Union des marchés des capitaux (UMC) de la Commission européenne de débloquer des capitaux en Europe. Toutefois, « bien que certains progrès aient sans aucun doute été réalisés, plusieurs points restent à régler », a constaté Insurance Europe.

L'un des objectifs de l'Union des marchés des capitaux est de lever les obstacles réglementaires à l'investissement, y compris les questions prudentielles dans le cadre de Solvabilité II qui empêchent le secteur des assurances d'investir à plus long terme.

Bien que certaines améliorations ont été apportées en ce qui concerne le traitement des titrisations et des infrastructures des STS, d'autres actions sont nécessaires et possibles, l'Union des marchés des capitaux, a précisé la fédération européenne des assureurs : "Plusieurs aspects importants – les fonds propres, la marge de risque, l'ajustement de la volatilité et la capacité d'absorption des pertes des impôts différés – ne sont pas traités de manière appropriée dans la révision 2018 de Solvabilité II".

Dans son rapport d'étape sur l'UMC, la Commission européenne fait référence aux ajustements qu'elle a proposés pour les investissements des assureurs en fonds propres. "Malheureusement, le projet de proposition de la Commission européenne, actuellement en cours de consultation, n'atteindrait pas son objectif de déblocage des investissements, car la manière dont il est conçu rend peu probable qu'un assureur puisse bénéficier de cet étalonnage", a regretté Insurance Europe.

Le secteur des assurances est fermement convaincu que ce manque d'action efficace de la part de la Commission est une "occasion manquée".

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance