Dépêches

Etude et baromètre — 14/12/2018

Les incendies et explosions sont la première cause de sinistre des entreprises, selon Allianz


(AOF) - Si les risques cyber et les nouvelles technologies ont une influence croissante sur les sinistres des entreprises dans les années à venir, ce sont les incendies et explosions qui donnent lieu aux plus importantes demandes d’indemnisation adressées par les entreprises aux assureurs, selon le nouveau rapport d’Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS).

Dans les cinq dernières années, les incendies et explosions ont provoqué plus de 14 milliards d'euros de pertes et ont causé plus de la moitié des 20 plus grandes catastrophes d'origine non naturelle analysées. La valeur moyenne d'une demande d'indemnisation atteint près de 1,5 million d'euros.

Les coûts liés à l'impact des interruptions d'activité peuvent accroître sensiblement le montant total définitif des pertes dues aux incendies et explosions, mais aussi aux nombreuses autres causes majeures identifiées dans le rapport. Aujourd'hui, les demandes d'indemnisation en assurance des biens de grande ampleur comprennent presque toujours un important volet interruption d'activité : la valeur moyenne d'une demande d'indemnisation pour perte d'exploitation liée à des dommages aux biens s'élève à plus de 3 millions d'euros. Cela représente une hausse d'environ 39 % par rapport à la valeur moyenne d'une demande d'indemnisation pour dommages directs aux biens (2,2 millions d'euros).

Malgré le nombre record d'événements météorologiques récents aux États-Unis et dans le reste du monde, les tempêtes sont les seules catastrophes naturelles figurant parmi les dix principales causes de sinistre. L'analyse montre que les sinistres des entreprises sont généralement dus à des facteurs techniques ou humains, ou à des catastrophes d'origine non naturelle, qui représentent 87 % de la valeur totale des demandes d'indemnisation.

L'aviation mondiale vient d'enregistrer son année la plus sûre de son histoire, mais les demandes d'indemnisation dans ce secteur n'ont pas baissé pour autant. Les collisions et accidents d'avion, au sol et en vol, sont la deuxième cause de sinistre. L'augmentation des dépenses de réparation, liées aux matériaux composites et aux moteurs d'aéronefs plus complexes et plus coûteux, est aussi un facteur à prendre en compte.

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance