Dépêches

Etude et baromètre — 07/02/2019

Baromètre des risques émergents pour l’assurance : les tensions sociales gagnent du terrain


(AOF) - La Fédération française de l’assurance (FFA) a publié les résultats de la deuxième édition du baromètre des risques pour le secteur de l’assurance et de la réassurance en France. Par rapport à l’édition 2018 de la cartographie, le risque cyber demeure en première position. En revanche, le risque de croissance des inégalités et tensions sociales progresse de neuf places à court-terme, essentiellement tiré par sa probabilité d’occurrence, et occupe désormais la deuxième place du classement à court terme.

Les événements économiques et sociaux significatifs qui touchent la France depuis novembre 2018 ont incité les directeurs de risques à évaluer ce risque à la hausse. Cependant, l'impact direct d'un tel risque est plutôt faible. Toutefois, les effets indirects tels qu'une crise politique, une évolution de la politique sociale et réglementaire, non pris en compte ici, pourraient être importants, explique la FFA.

La crise du système financier arrive en troisième position ce qui signale la grande volatilité des marchés financiers, le risque de bulles financières et immobilières et les forts niveaux d'endettement public et privé.

Le changement climatique est également fortement cité par les sondés. Ce risque fait notamment écho en France à des catastrophes naturelles plus fréquentes et plus dommageables, à l'image des récentes inondations dans l'Aude, tempêtes de grêle en Charente ou plus encore aux ouragans Irma et Maria sur les Antilles françaises.

Enfin, le risque politique européen, qui fait écho à la montée du populisme à l'approche des élections européennes, au Brexit, et à l'incertitude autour de l'avenir de l'Union européenne, progresse de neuf places par rapport à l'édition 2018.

De façon générale, les risques technologiques sont les plus cités par les assureurs et réassureurs, de façon comparable à 2018, avec cependant une baisse d'impact. A contrario, les risques réglementaires apparaissent nettement moins probables à horizon fin 2019 qu'ils ne l'étaient à horizon fin 2018. Les risques sociétaux ont progressé en probabilité d'occurrence, alors que les risques politiques ont progressé à la fois en probabilité d'occurrence et en impact.


2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance