Dépêches

Etude et baromètre — 26/02/2019

La génération Z privilégie l’épanouissement au travail, d’après Wrike


(AOF) - En France, le salaire reste l’élément le plus déterminant dans la satisfaction au travail d’après l’étude Happiness Index 2018 de Wrike. La culture de l’entreprise et l’environnement de travail, la localisation du bureau et le management sont, quant à eux, des éléments jugés négligeables, seuls autour de 7 % des sondés les placent en premier.

Confirmant cette prédominance du facteur salaire, les Français ne sont que 32 % à accepter une baisse de rémunération pour avoir un emploi plus intéressant, en ligne avec les allemands (29 %), alors que les britanniques et les américains se distinguent avec des taux au-dessus de la moyenne (54 % et 58 % respectivement). Dans ce domaine, les employés français de la génération des Millennials (25-35 ans) sortent du lot, avec un taux qui remonte à 42 %, les baby-boomers (55-65 ans) fermant la marche avec un taux de 19 % seulement.

La génération Z affirme, elle, sa différence, et place en premier l'intérêt du job (30 %) et la culture d'entreprise (26 %), glissant le salaire en troisième position, ex aequo avec la localisation du bureau (15 %). Aucun des employés interrogés dans cette classe d'âge n'est prêt à abandonner tout avantage social pour un salaire plus élevé. D'autre part, les employés de la génération Z ont un goût prononcé pour les événements organisés en dehors des heures de travail (19 % contre 9 % en moyenne) et les déjeuners gratuits (30 % contre 13 % en moyenne).

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance