Dépêches

Communication financière — 27/02/2019

LBP affiche une activité d’assurance en bonne santé et prépare son rapprochement avec CNP


(AOF) - La Banque postale (LBP) a affiché en 2018 un Produit net bancaire (PNB) de 5,57 milliards d'euros en baisse de 2,1 % par rapport à l'année précédente. Son résultat net part du groupe s'élève, quant à lui, à 726 millions d'euros contre 764 millions d'euros en 2017. L'activité d'assurance non vie poursuit, elle, sa croissance avec un portefeuille atteignant près de 4,6 millions de contrats.

Dans le détail, le portefeuille de contrats d'assurance IARD (37,3 % des volumes totaux) progresse de 3,6 % sur la période pour atteindre 1,7 million de contrats, à l'appui d'une dynamique commerciale solide.

Le portefeuille de contrats de Prévoyance (58,6 % du portefeuille total) de La Banque Postale Prévoyance est quasi-stable sur la période à près de 2,7 millions de contrats.

Le portefeuille de contrats d'assurance Santé (4,1 % du portefeuille en volumes) baisse, quant à lui, de 3,8 % à 0,2 million de contrats.

Le PNB du pôle Assurance progresse de 17,6 % à 261 millions d'euros sur la période, tirée par la forte croissance de la Prévoyance (51,7 % du PNB du pole Assurance, +22,7 %) et de la partie IARD (24,5 % du PNB du pôle Assurance, +23,1 %).

Les frais de gestion des filiales d'assurance atteignent 128 millions d'euros (+17,7 %), en raison de dépenses de développement.

Enfin, le résultat d'exploitation du pôle assurance s'élève à 132 millions d'euros pour la période, en forte progression de 17,1 %.

2019 devrait marquer une année charnière pour le grand projet de rapprochement avec CNP Assurances. Cette opération annoncée en août 2018 par le ministre de l'Economie et des Finances s'inscrit dans le cadre plus général d'une montée au capital de la Caisse de Dépôts dans Le groupe La Poste. Elle positionnerait La Banque Postale comme un bancassureur puissant en France et en Europe, jouant un rôle majeur dans la finance citoyenne.

Désireuse d'accompagner le développement de La Banque Postale, Le groupe La Poste, sous réserve d'approbation par ses instances de gouvernance, a l'intention de procéder au premier semestre 2019 à une augmentation de capital en convertissant les 800 millions d'euros d'AT1 en fonds propres durs.

L'année 2019 marque aussi un tournant dans le déploiement de l'offre digitale de La Banque Postale avec le lancement de sa banque digitale Ma French Bank et de nouvelles fonctionnalités digitales pour l'ensemble des segments de clientèles : pour les clients particuliers (évolution des fonctionnalités de paiements digitaux, mise en place du e-crédit immobilier, refonte des informations et des parcours IARD, épargne et crédit consommation), pour la clientèle des personnes morales (refonte de la Banque en Ligne, lancement d'une application mobile dédiée).

Banque et citoyenne, La Banque Postale proposera également une alternative au 100% numérique chaque fois que c'est possible et accompagner ses clients vers la transition numérique avec un dispositif adapté et des réseaux associatifs partenaires.

Avec l'incubateur Platform58, la Banque Postale a l'ambition de créer un écosystème fintech et assurtech au service des clients pour préparer la Banque et l'Assurance de demain. Cet incubateur hébergera des start-up en phase d'amorçage développant des solutions dans les domaines de la banque, de l'assurance, des technologies, mais également des services connexes à la finance, tels que la gestion des données, de la santé et de l'éducation. Sept start-up ont d'ores et déjà été sélectionnées.

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance