Dépêches

Etude et baromètre — 03/04/2019

Protection de la santé : l’Association de Genève relève des lacunes dans les marchés émergents


(AOF) - Au cours des deux dernières décennies, la part des dépenses de santé dans le produit intérieur brut global est passée d'environ 8 % à près de 10 % au niveau mondial, estime l’Association de Genève. Dans les marchés émergents, l'augmentation des coûts des soins de santé est due à la fois aux maladies transmissibles et aux maladies liées au mode de vie. Toutefois, sur ces marchés, la tendance mondiale à la hausse des dépenses de santé n'a pas conduit à une pénétration accrue de l'assurance maladie privée, qui reste insignifiante avec une part de 2% des dépenses totales de santé.

Le rapport "Healthcare in Emerging Markets : Exploring the Protection Gaps analyse l'écart des dépenses en matière de protection de la santé. Sur la base d'hypothèses concernant la relation entre les dépenses personnelles stressantes et le revenu par habitant, l'Association de Genève estime l'écart annuel de protection de la santé dans les marchés émergents à environ 310 milliards de dollars, soit environ 1 % du produit intérieur brut global de ces pays.

"Le financement des soins de santé est l'un des plus grands défis sociétaux de notre époque et l'industrie de l'assurance peut jouer un rôle majeur en offrant des solutions durables. Les lacunes en matière de protection de la santé dans les marchés émergents exigent des approches souples et créatives qui répondent aux besoins des personnes vulnérables qui, jusqu'à présent, se sont vu refuser un accès adéquat et abordable aux soins de santé", déclare Jad Ariss, Secrétaire général de l'Association de Genève. 

"Il existe un large consensus sur le fait que l'assurance maladie privée est préférable aux dépenses personnelles qui peuvent être financièrement catastrophiques pour les ménages. Avec un cadre réglementaire approprié, l'assurance maladie privée peut avoir un effet important et bénéfique sur la viabilité des régimes de santé auxquels les particuliers, les gouvernements et les employeurs contribuent", ajoute Kai-Uwe Schanz, directeur du programme de recherche Protection Gap de l'Association de Genève. 

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance