Dépêches

Etude et baromètre — 17/06/2019

Sécurité routière : l’UE doit s’investir davantage


(AOF) - Eliminer les dangers des rues en agglomération devra être une priorité absolue pour l’Union Européenne et les pays membres pendant la prochaine décennie, selon le rapport publié par le ETSC (European Transport Safety Council). D’après l’étude, le nombre de morts dans les rues a seulement diminué de moitié par rapport à celui sur les routes hors agglomération, pendant la période 2010-2017. Piétons, cyclistes et motocyclistes- les trois groupes d’usagers les plus vulnérables – représentent à eux seuls 70% des tués et blessés graves dans les rues des villes.

Comment sécuriser les rues ? Une des solutions est le respect des limitations de vitesse, précise le rapport.

"Pendant les dix prochaines années nous aimerions voir l'UE et les pays membres investir dans le transport urbain de façon à préserver les usagers les plus vulnérables. Ceci ne concerne pas seulement une infrastructure sûre et des limitations de vitesse appropriés mais aussi un contrôle efficace de cette limitation et la réduction de la conduite sous influence et sous distraction", ont commenté les experts du rapport.

Par ailleurs, des différences notables entre pays de l'Union Européenne sont constatées dans l'étude. La mortalité dans les agglomérations est plus élevée en Roumanie avec 105 tués par million d'habitants soit quatre fois la moyenne européenne. Mais il y a aussi quelques " bons élèves " : sur des millions d'habitants, 9 usagers sont tués en Suède, 11 au Royaume Uni, 13 aux Pays-Bas et 14 en Irlande et en Espagne. La Lettonie, la Grèce, le Portugal et la Pologne sont les pays qui ont fait le plus de progrès concernant la réduction de la mortalité routière en agglomération pendant la période 2010-2017.

Enfin, l'apparition des NVEI nécessite une réglementation nationale ou locale adaptée, un ajustement des infrastructures et la mise en place d'activités éducatives, et pour encourager le cyclisme, la prise de mesures de sécurité routière adaptées. Selon le rapport, actuellement, le manque de données et de réglementations freine le progrès dans ce domaine.


2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance