Dépêches

Etude et baromètre — 20/06/2019

Cambriolages : les réseaux sociaux constituent une mine d’or pour les malfaiteurs


(AOF) - Selon une étude publiée par Covéa (MAAF, MMA, GMF), Verisure et Saretec, fondateurs de l’Observatoire de la Sécurité des Foyers, les Français facilitent souvent le travail des malfaiteurs. Les réseaux sociaux sont en effet une mine d’information pour les malfaiteurs. 44 % de Français ont déjà eu sur les réseaux sociaux des comportements qui peuvent être considérés comme à risque.

Les plus jeunes se distinguent, puisque la proportion monte à 68 % auprès de cette population : 44 % postent des photos sur les réseaux sociaux lorsqu'ils sont en vacances, 26 % signalent sur les réseaux sociaux qu'ils sont en vacances ou encore 24 % qu'ils vont rentrer de vacances.

"Les Français sont de plus en plus connectés et notamment les plus jeunes, qui sont nombreux à ignorer les risques auxquels ils s'exposent lorsqu'ils partagent leur quotidien sur leurs réseaux sociaux. Ces pratiques qui peuvent nous sembler anodines aujourd'hui, se révèlent être en réalité, des sources d'information précieuses pour les cambrioleurs alors informés d'une absence prolongée – lors de départ en vacances – ou de la valeur des biens présents dans le domicile. Il nous semble important de sensibiliser les Français au bon usage des réseaux sociaux lorsque la sécurité du foyer est en jeu", a commenté Jean-Vincent Raymondis, Directeur général adjoint de Saretec.

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance