Dépêches

Etude et baromètre — 26/08/2019

Cyber : une grande partie des répercussions n’est pas couverte par une police d’assurance


(AOF) - Selon une enquête menée pour le compte de FM Global, 45 % des directeurs financiers estiment que leur assureur couvrirait « la majorité » des pertes liées à une cyber-attaque, et 26 % s’attendent à ce qu’il couvre « la totalité » de ces pertes. Or, d’après le spécialiste de l’assurance dommages, une grande partie des répercussions d’un événement cyber majeur n’est généralement pas couverte par une police d’assurance.

Tel est le cas pour la dégradation de l'image de marque/de la réputation de l'entreprise, la perte de confiance des investisseurs, la baisse du chiffre d'affaires/ des bénéfices, les problèmes de conformité avec la réglementation, la perte de parts de marché ainsi que la chute du cours des actions.

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance