Dépêches

Etude et baromètre — 23/09/2019

Mutualité Française : « la réforme du '100 % santé' ne règle pas 100 % des restes à charge »


(AOF) - « La réforme du ‘100 % santé’ ne règle pas 100 % des restes à charge », explique Thierry Beaudet, président de la Mutualité Française. Normalement, Cette réforme devrait permettre, d’ici 2021, aux Français d'avoir accès à des équipements à reste à charge nul en optique, prothèses dentaire et auditive après l’intervention combinée de la Sécurité sociale et des complémentaires santé. Or, selon l’édition 2019 de l’Observatoire de la Mutualité Française, les RAC (restes à charge) sont variables en fonction de l’âge et du lieu d’habitation, notamment pour les dépenses hospitalières.

Dans l'année, une personne sur six connaît au moins une hospitalisation. Selon l'étude, il est constaté que le RAC augmente avec l'âge et atteint 880 euros en moyenne pour les plus de 80 ans, une facture multipliée par deux par rapport à la moyenne qui s'établit à 396 euros.

Par ailleurs, le RAC varie également d'un département à l'autre. Il est par exemple de 115 euros dans le Haut-Rhin et de 428 euros dans l'Orne, soit près de 4 fois plus.

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance