Dépêches

Etude et baromètre — 12/11/2020

Le CCSF dresse le bilan de l'assurance emprunteur


(AOF) - À la demande de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a dressé un bilan du marché de l’assurance emprunteur, un marché sur lequel la concurrence est en marche grâce à la loi de 2010. Le CCSF note ainsi que la part des contrats alternatifs (internes distribués par les banques ou externes par l'intermédiaire de délégations d'assurance), ne cesse de progresser et représente désormais 25 % des contrats.

Mais pour les publics de 30 à 45 ans, qui représentent le plus grand nombre de contrats de prêts souscrits, la part des contrats alternatifs monte jusqu'à 40 % des contrats selon les réseaux bancaires.

De même, les tarifs des contrats emprunteur, contrats groupes bancaires ou contrats alternatifs, ont considérablement baissé, au bénéfice de la majorité des emprunteurs, avec des baisses allant de 10 % à 40 %, tout en conservant une excellente couverture des garanties, voire en les renforçant.

Une baisse des tarifs qui reflète toutefois des réalités contrastées : les contrats alternatifs affichent très souvent de fortes segmentations et leurs courbes de tarifs moyens – de moins de 70 € à plus de 1 000 € par an – correspondent à la prise de risque âge par âge, fonction de la catégorie socio-professionnelle ou encore du caractère fumeur/non-fumeur.

Malgré tout, cette concurrence n'a cependant pas remis en cause la part de marché prépondérante des réseaux bancaires, a constaté le CCSF.  Ceux-ci ayant rapidement revu leur offre sur leurs contrats groupes bancaires, en pratiquant parfois un alignement sur le prix du contrat alternatif externe ou en développant leurs propres contrats alternatifs internes. Cela n'a donc profité que "marginalement aux assureurs externes, qui n'ont pas la même relation avec le client et ne sont pas à l'origine des opérations de crédit", écrit le CCSF.

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance