Dépêches

Etude et baromètre — 09/02/2021

Le télétravail a perdu du terrain à l'automne, selon Malakoff Humanis


(AOF) - Le Comptoir de la nouvelle entreprise de Malakoff Humanis a publié les résultats de son Baromètre Télétravail 2021. Ainsi, près d’un an après le début de la crise Covid-19, durant laquelle le nombre de télétravailleurs a atteint 41 % des salariés, on observe un "retour à la normale" avec 31 % des salariés en télétravail à temps complet ou partiel en décembre 2020 (62% pour le secteur Banque/Assurance, 62% pour les Services, 23% pour le secteur de la Santé, 19% pour le Commerce et 17% pour l’Industrie). Ils étaient 30 % en novembre 2019 selon l’avant dernière édition de ce baromètre annuel.

Cependant, le nombre de jours télétravaillés continue d'être élevé avec 3,6 jours par semaine en moyenne (contre 1,6 jour fin 2019), et 45 % des salariés en télétravail le pratiquent encore à 100 %.

Fin 2020, 61% des salariés déclaraient travailler à temps complet sur site (76% pour l'Industrie, 74% pour le secteur de la Santé, 65% pour le Commerce, 36% pour le secteur Banque/Assurance et 35% pour les Services).Ils étaient 51 % en juin, et moins d'un tiers entre avril et mai 2020. Ainsi le retour au bureau a été plus rapide à l'issue du second confinement. Le télétravail à 100 % a perdu du terrain : il concernait 45 % des télétravailleurs fin 2020 contre 52 % en mai.

La satisfaction vis-à-vis du télétravail est également en baisse, même si elle demeure élevée. Alors qu'elle affichait une note de 8/10 fin 2019, elle est tombée à 6,9/10 en avril 2020, lors du premier confinement, pour remonter à 7,2/10 en décembre 2020. Seuls 14 % des télétravailleurs disent ne plus souhaiter télétravailler après la crise sanitaire. Et une grande majorité de dirigeants (67 %) se déclare favorable à la mise en place du télétravail dans leur entreprise. 43 % déclarent par ailleurs le pratiquer de manière régulière ou occasionnelle.

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance