Dépêches

Etude et baromètre — 08/04/2021

La crise du Covid-19 accroît l'inquiétude concernant la santé et la perte de revenus


(AOF) - L'assureur BNP Paribas Cardif a mené une étude d'opinion, en partenariat avec Ipsos, auprès de 21 000 personnes dans 21 pays sur 3 continents (Europe, Amérique du Sud et Asie) afin d'évaluer l'impact de la crise du covid-19 et les besoins en matière de protection des personnes. Cette étude a été menée en ligne, et certaines questions avaient également fait l'objet d'une étude en 2019.

L'étude conduite en 2019 par BNP Paribas Cardif relevait deux principales préoccupations des citoyens : la maladie et la perte de revenus. Sans surprise, ce niveau de préoccupation a augmenté significativement avec la crise de la Covid-19 : 76% des personnes interrogées dans le monde se déclarent préoccupées par la maladie (+5 points par rapport à 2019) et 76% par la perte de revenus (+4 points), des hausses importantes en l'espace de seulement deux ans. Néanmoins, des disparités majeures sont observées en fonction des zones géographiques.

Avant la crise sanitaire, l'Amérique Latine exprimait déjà le plus grand sentiment de vulnérabilité parmi les trois continents interrogés. Cette zone géographique ayant subi de forts impacts (nombre de cas de Covid-19, augmentation du chômage), les craintes concernant la maladie (86%, +8 points vs 2019) ou la capacité à maintenir son revenu (87%, +5 points) se sont renforcées.

En Asie, les préoccupations liées à la perte de revenus et aux maladies graves ont également augmenté significativement : 79% des répondants craignent une perte de revenus (vs 72% en 2019). La part de la population préoccupée par la maladie est aussi en hausse de 8 points (à 77%), en seulement deux ans.

La crise de la Covid-19 semble avoir peu d'impact sur le niveau de préoccupation des Européens. Le niveau de confiance est relativement soutenu dans les pays suivants : France, Belgique, Royaume-Uni, Allemagne, Suède et République tchèque, tant sur la santé (malgré un nombre de décès liés à la Covid-19 parfois lourd) que sur les sujets économiques. Cette tendance peut s'expliquer par les politiques publiques de soutien menées dans ces pays, qui ont contribué à contenir la hausse du chômage et à en atténuer les conséquences.

Ainsi, en France, la liste des sujets suscitant des inquiétudes et l'intensité de celles-ci ont peu évolué en 2 ans. 60% ou plus des Français évoquent 7 sujets de préoccupation : la maladie grave (67%, +1 point vs 2019), la perte de revenus (65%, -1 point), l'accident (65%, + 3 points), le décès (64% comme en 2019), la maladie chronique (61%, -1 point), l'hospitalisation (60%, +3 points) et la perte d'autonomie (60%, -2 points).

Cependant, des disparités apparaissent selon les personnes interrogées. Ainsi, les plus jeunes (18-24 ans) appréhendent particulièrement le chômage (62% des jeunes contre 50% en moyenne) ou la perte de revenus (70% des jeunes vs 65% pour l'ensemble des Français). Les femmes expriment également un niveau d'inquiétude important sur plusieurs sujets : 69% d'entre elles redoutent la perte de revenus (vs 62% des hommes) et 68% le décès (vs 59% des hommes).

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance