Dépêches

Etude et baromètre — 11/05/2021

La Lloyd's souligne l'importance de l'assurance pour préserver le capital humain


(AOF) - La Lloyd's of London, la première place de marché mondiale d'assurance, vient de publier un nouveau rapport en collaboration avec KPMG, qui examine comment le capital humain, ou les capacités et compétences collectives des employés, est un facteur clé de la valeur organisationnelle et un angle mort potentiel pour les entreprises qui n'investissent pas dans leur personnel à la suite de la pandémie.

Intitulé "Safeguarding human capital : How to protect and enhance the value of human capital", ce rapport identifie les moyens par lesquels le secteur de l'assurance pourrait aider les organisations à gérer et à atténuer les implications variées et de grande portée des événements liés au capital humain, tels qu'une pandémie. Il souligne notamment la nécessité de poursuivre les efforts de développement de produits dans ce domaine. En protégeant la valeur associée aux équipes plutôt qu'aux individus clés, les solutions d'assurance du capital humain pourraient être essentielles à la gestion de la main-d'œuvre dans le sillage de la pandémie et des futurs risques systémiques.


Le rapport se concentre aussi sur la manière dont les assureurs peuvent soutenir les organisations à la suite d'un événement indésirable, non seulement en traitant les dommages plus larges causés, mais aussi en jouant un rôle préventif. En plus d'examiner comment différents paramètres et indices peuvent être utilisés pour quantifier et mesurer les dommages des événements liés au capital humain, les assureurs pourraient suivre et analyser les données sur la main-d'œuvre afin de prévoir les déclencheurs de risques et leur impact potentiel sur la valeur.

"Il est de plus en plus évident que l'attraction et la rétention des talents et le bien-être des employés ne sont pas seulement intrinsèquement liés, mais qu'ils ont également un impact direct sur les performances de l'entreprise", écrit la Lloyd's.

"Bien que la plupart des entreprises le reconnaissent, poursuit la place de marché britannique, beaucoup ne parviennent pas à comprendre pleinement la valeur de leur personnel. Cela signifie que leurs compétences et leurs connaissances - et la valeur correspondante en tant que capital humain - partent en même temps que les employés, laissant les entreprises exposées. En investissant dans leurs employés par le biais de l'amélioration des compétences, d'un meilleur engagement et d'une gestion culturelle proactive, les entreprises peuvent s'assurer qu'elles attirent et conservent les meilleurs talents".

Le rapport identifie quatre actions clés auxquelles les patrons d'entreprises doivent réfléchir pour mieux se préparer à protéger le capital humain de leurs organisations. Cela inclut l'utilisation de données pour embaucher et gérer les employés, donner la priorité aux besoins des employés, mais aussi réduire la dépendance à l'égard d'un seul individu, ou effectuer une analyse prospective et être prêt à s'adapter en permanence au changement.

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance