Dépêches

Etude et baromètre — 12/05/2021

Allemagne: davantage de défaillances d’entreprises en perspective, selon la Coface


(AOF) - Les défaillances en Allemagne ont fortement diminué en 2020 par rapport à 2019, malgré la pire récession depuis 2009, observe la Coface dans une récente étude. Cette situation est en grande partie due aux programmes d'aide publique. Cependant, les demandes de procédures d'insolvabilité régulières (Regelinsolvenzverfahren) annoncées de manière anticipée auprès des tribunaux ont déjà fortement augmenté en février et mars, marquant une hausse imminente des faillites d'entreprises dans les prochains mois.

Le modèle de prévision de Coface montre que jusqu'à 4030 défaillances ont été évitées grâce au soutien de l'État (partiellement en cours de retrait aujourd'hui) en 2020 mais pourraient subvenir en 2021-2022.

Au total, 15 840 entreprises ont fait défaillance en Allemagne en 2020. Grâce au soutien public, il s'agit du plus bas niveau d'insolvabilité depuis 1993, et de la plus forte baisse (-15,5 % par rapport à 2019) depuis 1975. Selon la simulation du groupe Coface, le total des défaillances aurait dû augmenter de 6 % par rapport à 2019.

Tous les secteurs et toutes les régions n'ont pas bénéficié de cette situation favorable car, pour bénéficier du soutien de l'État allemand, les entreprises devaient prouver que leur modèle économique fonctionnait avant la pandémie, c'est-à-dire en décembre 2019. Ainsi, la majorité des faillites sont survenues dans les secteurs des services aux entreprises, de la construction et de l'hôtellerie, ainsi que de la vente au détail et des transports. Elles se sont également concentrées dans les microentreprises et dans les petites et moyennes entreprises (PME).

Selon la Coface, une part allant jusqu'à 21,5% des défaillances non-réalisées en 2020 en Allemagne pourrait être dans le pipeline (cette estimation inclut les licenciements tout en laissant de côté toutes les autres mesures de soutien). La majeure partie de ces défaillances devrait provenir de l'hôtellerie et de la restauration, où l'on s'attend à environ 660 "défaillances cachées", suivies par le transport et la construction avec environ 420 chacun, l'industrie manufacturière (230) et le commerce de détail (190).



2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance