Dépêches

Etude et baromètre — 09/06/2021

Selon la MGP, un quart des policiers est confronté aux pensées suicidaires


(AOF) - MGP, la mutuelle des forces de sécurité, a lancé un baromètre visant à observer les problématiques et comportements de santé des policiers. Plus de 6 000 répondants ont participé à la première édition de ce baromètre réalisé en partenariat avec le think tank de la protection sociale, le CRAPS (Cercle de Recherche et d’Analyse sur la Protection sociale).

L'étude montre que les policiers sont globalement satisfaits de leurs conditions de travail. Ainsi, 77 % des répondants trouvent l'ambiance de travail avec leurs collègues conviviale, 75 % disent pouvoir apprendre de nouvelles choses et 64 % estiment que leurs supérieurs et/ou collègues sont disponibles pour les aider en cas de problème.

Ce baromètre met aussi en avant un niveau de détresse psychologique élevé chez les policiers. L'analyse des résultats selon l'échelle de Kessler révèle ainsi que 39 % des policiers seraient en détresse mentale. 

Par ailleurs, un quart des répondants dit avoir eu ou entendu des collègues évoquer des pensées suicidaires (24 %). Ce pourcentage monte par exemple à 46 % chez les répondants qui estiment que l'ambiance avec les collègues n'est pas du tout conviviale, à 45 % chez ceux qui considèrent que leurs supérieurs et/ou collègues ne sont pas disponibles pour les aider en cas de problème et à 44 % chez ceux qui considèrent ne pas apprendre de nouvelles choses au travail. De même, parmi les policiers qui vivent des tensions avec un public, 32 % disent être confrontés aux pensées suicidaires. 

Enfin, 21 % des policiers disent avoir renoncé à des soins médicaux au cours de l'année passée, principalement pour des raisons financières (29 %) et des délais de rendez-vous trop longs (23 %). Les principaux soins concernés par ce renoncement sont les soins dentaires (32 %), la médecine douce (18 %) et les consultations chez des spécialistes (16%).

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance