Dépêches

Stratégie — 07/07/2016

Coface prévoit un ratio de sinistralité net de 63% à 66% sur l’exercice 2016

Coface a décidé d'adapter sa politique de gestion des risques à la hausse estimée de la sinistralité des pays émergents et au constat d’un coût moyen des sinistres plus élevé combiné à un allongement des délais de recouvrement dans ces régions émergentes. Ainsi Coface prévoit un ratio de sinistralité net de 63% à 66% sur l'exercice 2016, contre 52,5% en 2015.

Source : Coface (Communiqué de presse du 4 juillet 2016)