Dépêches

Stratégie — 27/07/2016

Scor confirme sa capacité à absorber les chocs survenus au cours du 1er semestre 2016

Scor a présenté des réultats au 1er semestre 2016 confirmant la solidité de son modèle économique, malgré une sinistralité élevée en matière de catastrophes naturelles, les résultats du référendum aux Royaume-Uni conduidant au Brexit, la persistance des taux d'intérêts bas et un cycle baissier de sa branche P&C. Scor ne prévoit aucune répercussion négative des conséquences du Brexit sur sa stratégie, du fait de sa politique axée sur la diversification de ses actifs et de ses activités. Scor propose également le bilan des objectifs du plan "optimal dynamics". 

Source : Scor (Communiqué de presse du 27 juillet 2016)