Dépêches

Étude et baromètre — 07/09/2016

La situation des principaux organismes d’assurance en 2015

L'ACPR publie une étude portant sur la situation des principaux organismes d'assurance en 2015, révélant une forte progression de l'activité des assureurs-vie et une progression plus modéré pour les assureurs non-vie.


La collecte de l'assurance vie a augmenté de 20,1% atteignant 11,1 milliards d'euros, dont 6,6 milliards d'euros sur les contrats en unités de compte et 4,5 milliards d'euros sur les supports euros (une part en baisse de 26,3%). Sur ce marché, les bancassureurs concentrent 38,3% du chiffre d'affaires directes et on réalisé une collecte nette positive sur les supports en euros quand les autres assureurs de l'échantillon ont enregistré une décollecte de 1,7%. Pour les contrats en unités de compte, le taux de collecte nette est moins élevé pour les bancassureurs (2,5% des provisions d’assurance) que pour les autres assureurs de l’échantillon (5,1 % des provisions d’assurance). La rentabilité des principaux assureurs vie progresse en 2015 avec des résultats atteignant 5,3 milliards d’euros (+32,2 % par rapport à 2014. L'ACPR souligne également que la persistance des taux d’intérêt bas est de nature à pénaliser les assureurs dans la durée et demande aux assureurs de ne pas se laisser tromper par une situation financière encore favorable et de faire preuve de la plus grande modération dans la fixation des taux de revalorisation de leurs contrats d’assurance, afin de maintenir leur viabilité dans la durée.


Pour le marché de l'assurance non-vie, le chiffre d'affaires s'élève à 96,56 milliards d'euros, soit une augmentation de 2,3% par rapport à 2014. En 2015, 91% de ce chiffre d'affaires est capté par les assurances de dommages corporels, automobile et de dommages aux biens qui connaissent une croissance des primes soit +2,7% pour les assurances de dommages corporels, +3,7% pour les dommages aux biens des particuliers et 1,3% pour l'assurance automobile. Les assurances de construction et la responsabilité civile générale sont en baisse (respectivement de 2,9% et 2,5%). Sur l’ensemble des affaires directes en non-vie, la charge des sinistres rattachés à l’année d’exercice a baissé de 2,7 % en 2015 pour atteindre 72,5 milliards d’euros. Concernant la réassurance, le résultat sur l’ensemble des affaires directes en non-vie est en baisse (-0,2 pts par rapport à 2014), proche de zéro en assurance dommages corporels et en assurance automobile.

Source : ACPR (Communiqué de presse du 5 septembre 2016)