Dépêches

Étude et baromètre — 15/09/2016

Baromètre 2016 du marché des conseillers en gestion de patrimoine indépendants et de leurs clients

BNP Paribas Cardif publie son 10ème baromètre réalisé avec Kantar TNS portant sur le marché des conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI) et leurs clients. L’étude indique que les CGPI conservent une perception positive de leur activité pour la 3ème année consécutive. En effet, 88% des professionnels interrogés estiment que leur profession se porte bien, soit une hausse de 2 points par rapport à 2015. Malgré un léger fléchissement de la collecte brute s'élevant à 2,9 millions d'euros en 2015, 55% des CGPI tablent sur une augmentation de la collecte en 2016. La structure du portefeuille d’activités des CGPI est concentrée sur l’assurance vie qui représente en moyenne 53% des produits distribués suivi de l’immobilier avec 14% en 2016.

Par ailleurs, les CGPI perçoivent la transformation digitale comme une source d'opportunités facilitant la souscription et la gestion des contrats. 58% d’entre eux affirment que le digital a modifié leur activité, contre 50% en 2015. Les clients des CGPI, quant à eux, plébiscitent  la visio-conférence (22%) et la messagerie instantanée (20%) pour communiquer avec leur CGPI bien que seuls 3% des sondés utilisent ces outils. Concernant, les plateformes de conseil automatisées, 52% des CGPI perçoivent les robo-advisors comme une opportunité d’optimiser leurs missions d’allocation d’actifs tandis que 35% pensent que ces plateformes viennent concurrencer leur activité. Mais pour les clients, 86% des réfractaires à ces plateformes privilégient le contact humain et 65% font davantage confiance à l’expertise d’un CGPI. Enfin, et en terme de perspetives, les conseillers identifient les banques privées, les plateformes de conseil automatisées et les courtiers en lignes comme leurs 3 principaux concurrents dans les 10 prochaines années. Les CGPI projettent de poursuivre la diversification avec les produits de retraite individuelle (80%), de prévoyance individuelle (65%) ou encore des missions de conseil aux entreprises (62%). 

Source : bnpparibascardif.com (Communiqué de presse du 14 septembre