Dépêches

Comm. externe — 18/10/2016

Crédit mutuel Arkéa propose une réforme alternative à la réforme menée par la CNCM

Crédit mutuel Arkéa réaffirme, à l'occasion de l’assemblée générale de la Confédération nationale du Crédit mutuel, qu'il estime que la gouvernance de la CNCM reste toujours non conforme aux exigences européennes et que Crédit mutuel Arkéa et CM11-CIC sont deux groupes autonomes. Par ailleurs, selon le Crédit mutuel Arkéa, des conflits d’intérêts persistent entre la CNCM et le groupe CM11-CIC. Le groupe Crédit mutuel Arkéa maintient que la marque Crédit mutuel est une propriété collective propriété collective de l’ensemble des caisses de Crédit Mutuel et que la réforme menée par la CNCM conduit à une centralisation du Crédit mutuel qui priverait le Crédit mutuel Arkéa de son autonomie et de sa liberté d’entreprendre. Ainsi, Crédit mutuel Arkéa propose une réforme alternative, avec deux organes centraux au sein de l’ensemble Crédit Mutuel.

Source : arkea.com (Communiqué de presse du 12 octobre 2016)