Dépêches

Étude et baromètre — 04/01/2017

Munich Re évalue les coûts des catastrophes naturelles en 2016

Munich Re publie l'évaluation des coûts des catastrophes naturelles en 2016 et relève des pertes financières à leur plus haut niveaux depuis les 4 dernières années. Les pertes globales sont évaluées à 175 milliards de dollars, soit une hausse par rapport aux 103 milliards de dollars en 2015, dont 50 milliards de dollars de biens assurés. Le réassureur recense près de 750 évènements climatiques ayant causés des pertes, contre 730 en 2015, parmi lesquels des tremblements de terre, des tempêtes, des inondations, des sécheresses et des vagues de chaleur.

L'étude permet d'identifier les 5 évènements les plus coûteux survenus en 2016. Ainsi, des tremblements de terre au Japon ont causé près de 31 milliards d'euros de pertes et des inondations en Chine évaluées à 20 milliards d'euros font de l'Asie le continent le plus touché en 2016. Viennent ensuite les Etats-Unis et les Caraïbes impacté par l'ouragan Matthew ayant causé 10,2 milliards de dollars de pertes mais aussi par des inondations en Louisianne et d'autres états comptabilisant des pertes de 10 milliards de dollars. Enfin, plusieurs tempêtes ont sévi en Europe en mai et juin 2016 entrainant notamment des inondations en Allemagne ou en France pour des pertes s'élevant à 6 milliards de dollards.

Source : munichre.com (Communiqué de presse du 4 janvier 2017)