Dépêches

Étude et baromètre — 20/07/2017

Munich Re évalue les coûts des catastrophes naturelles au premier semestre 2017

41 milliards de dollars : c'est le montant des pertes globales liées aux catastrophes naturelles au premier semestre 2017.

Munich Re revient sur les pertes liées aux catastrophes naturelles enregistrées au premier semestre 2017. L'étude révèle que ces pertes s'élèvent à 41 milliards de dollars contre 111 milliards de dollars au premier semestre 2016. Les pertes les plus importantes ont ainsi été causées par les inondations au Pérou  entre février et mars (3,1 millions de dollars), le cyclone Debbie et les inondations en Australie au mois d'avril (2,7 millions de dollars), et les tempêtes de grêle, orages et tornades des 8 au 11 mai 2017 ( 2,2 millions de dollars), des 6-9 mars 2017 ( 2,2 millions de dollars) et 25-28 mars 2017 ( 2 millions de dollars) aux Etats-Unis.

L'étude précise que l'Europe a également été confrontée à des catastrophes naturelles, le cas notamment des inondations en Allemagne et en France, avec des pertes globales évaluées à 5 milliards de dollars dont 1,9 milliards de pertes couvertes par les assurances.

Source : munichre.com (Communiqué de presse du 18 juillet 2017)