Dépêches

Étude et baromètre — 13/10/2017

Enquête 2014 sur la santé et la protection sociale en France

94%: il s'agit de la part de Français déclarant bénéficier d'une complémentaire santé (privé ou CMU) en 2014.

L'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES) publie les résultats de l’enquête santé et protection sociale (ESPS), support de l’enquête santé européenne (European Health Interview Survey-EHIS)1 qui devient, pour la France, une enquête santé généraliste représentative en population générale. Cette enquête révèle que 6,5% des personnes vivant en ménage ordinaire déclarent bénéficier de la CMU (Couverture maladie universelle) et 88% d'un contrat de complémentaire santé privé. Concernant les salariés, 68% bénéficient d'un contrat de santé collectif, et 24% un contrat individuel. Le principal motif de non-recours à une couverture complémentaire privée avancé par les personnes ne bénéficiant d'aucune couverture complémentaire santé (ni privée, ni CMU-C) est le coût (58,3%). Selon l'enquête 25% des personnes sans complémentaire santé déclarent avoir renoncé à au moins un soin en 2014 pour raisons financières, 16% des bénéficiaires de la CMU-C et 9% des bénéficiaires d'une complémentaire santé privée. Le second motif de renoncement est le délai d'attente pour un rendez-vous, suivi par des difficultés de transports.

Source : irdes.fr